A la uneActualités

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

 

Photo d'illustration : droits réservés.
Photo d'illustration : droits réservés.

Chaque semaine la rédaction vous propose un cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Restez connectés !

Feria : la pégoulade déménage. C'est un rituel : chaque année, la pégoulade lance les festivités de la Féria. Cette année, ce n'est pas autour de l'écusson que les chars passeront mais sur le boulevard Jean Jaurès. En cause : les travaux sur le Victor Hugo mais surtout, comme le révèle à ObjectifGard la Préfecture du Gard, le Jean Jaurès sera plus adapté pour assurer une sécurité accrue. Les spectateurs devront par conséquent déménager eux aussi...

Nîmes Métropole : nouvel épisode dans la guerre Fournier (LR) - Lachaud (UDI). La vice-présidence de la collecte et du traitement des déchets donne lieu à une nouvelle querelle entre les deux hommes. Détenue par le maire (LR) de Générac et nouveau conseiller régional Frédéric Touzellier, celui-ci est en passe de démissionner. L’élu souhaite laisser son siège au maire de Langlade, Gaëtan Prevoteau, afin de respecter les accords scellés aux Régionales*. Toutefois, l’Agglo semble avoir d’autres projets… L’exécutif verrait bien le maire DVG de La Calmette, Jacques Bollègue, occuper le poste. De quoi irriter fortement le maire de Nîmes qui fête ses 15 ans de mandat. Quinze années durant lesquelles les centristes se sont vu retirer à deux reprises leurs délégations.

Un pro Le Maire rappelé à l’ordre. Depuis l’annonce de la candidature de Bruno Le Maire à la Primaire, Antoine Roger s’est lancé tous azimuts dans la campagne. Référant départemental pour l’ex-ministre de l’Agriculture, le Nîmois est également attaché parlementaire du sénateur-maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, proche de Nicolas Sarkozy. Distribution de tracts et propagande électorale, Antoine Roger ne ménage pas ses efforts... Ce qui n’est pas du goût de certains cadres de la fédération qui lui ont  gentiment rappelé que « la campagne n’était pas encore ouverte ». Aussi, « si Le Maire arrive en tête dans le Gard, fédération sarkozyste, ça la fout mal », lâche l’un d’entre eux.

Départementales : Rosso/Pélissier, le deal dont on ne parle plus… Souvenez-vous : peu avant la campagne des Départementales, le Bon Sens Gardois s'était mis en quête des meilleurs candidats dans les 23 cantons. Sur le territoire d’Aigues-Mortes, le maire de Saint-Laurent-d'Aigouze et président de la communauté de communes Terre de Camargue, Laurent Pélissier, est alors tout désigné pour partir avec Caroline Breschit. Mais c’était sans compter sur la résistance de Léopold Rosso. Après son échec aux municipales du Grau-du-Roi, le conseiller départemental sortant, n’était pas prêt à lâcher son strapontin. Finalement, un accord a été trouvé : sur le mandat de 6 ans, Léopold Rosso en réalise la moitié, laissant à son suppléant, Laurent Pélissier, le soin de terminer les trois dernières années. Mais aujourd’hui plus personne n’en parle...

Denat-Bousiges, le déjeuner entre amis... En milieu de semaine, au Cheval Blanc à Nîmes, on a aperçu l'ancien président du Département, Jean Denat accompagné de l'ancien Préfet du Gard, Hugues Bousiges. Un déjeuner en toute amitié entre deux figures importantes du département il y a encore plusieurs mois. Rien n'a filtré sur l'échange mais on imagine que la conversation s'est très certainement focalisée sur leurs successeurs respectifs. Pour l'ancien Préfet, Didier Martin et Didier Lauga. Pour le maire de Vauvert, son ancien vice-président, Denis Bouad.

* Désigné par Jean-Paul Fournier pour intégrer la 3ème place de la liste gardoise, Frédéric Touzellier devait en cas d’élection céder son siège au maire de Langlade.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. Rassurez moi, Antoine Roger, attaché parlementaire de Fournier, pose ses congés pour faire campagne ?
    Si ce n’est pas le cas cela pourrait bien s’appeler un détournement de fonds publics dans la mesure où il est payé grâce à nos impôts !
    Merci d’enquêter Messieurs dames les journalistes !

  2. Y a-t-il un chef au Bon Sens Républicain ?
    Laurent Burgoa qui a promis à tout va est pris dans son propre piège. Après avoir menti sur l’arrêt du matraquage fiscal voilà qu’il ne tient plus ses élus qui devaient partir pour laisser la place à de brillants jeunes tels que Pelissier au département, Mourrut sur le Grau.

    1. Les gens qui ont voté ne l’ont pas fait pour d’hypothétiques tambouilles ou petits arrangements.
      Cela gonfle tout le monde ces trucs qui se combinent par derrière.
      Pélissier est mis à mal en ce moment. Il a besoin de se refaire une santé quand à mourrut, elle n’est pas elue. En tant qùttachee parlementaire elle fait bien son job, qu’elle continue et qu’elle s’y cantonne !

  3. Pellissier/ Rosso: enfin soyons sérieux 5 minutes. Votre article oublie d’indiquer que Pellissier est en très mauvaise posture en qualité de président Terre de Camargue. Décrié dans sa gestion il ne rassemble pas autour de lui. Alors de là à devenir en cours de mandat Conseiller départemental à la place de Rosso sincèrement s’il en reste un qui y croit c’est bien lui….

  4. curieux tous ces articles sur Pellissier, c’est un peu comme la collection Martine, :

    – Martine se plante dans la communauté de commune
    – Martine annonce ses fiançailles sans consulter ses amis
    – Martine cherche un job
    – Martine rêve d’être gardien de nuit le week-end….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité