Actualités

VAUVERT Ateliers pédagogiques et Course Camarguaise pour approfondir

La piste était ouverte au public pour s'essayer aux différentes tauromachies (Photo Anthony Maurin)
La piste était ouverte au public pour s'essayer aux différentes tauromachies (Photo Anthony Maurin)

Pour le premier après-midi de ce Printemps des Jeunes Aficionados, le programme était chargé, éclectique mais surtout pédagogique, comme l’ensemble du week-end.

Après un repas bien mérité et un grand moment musical concocté par une peña gardoise, le début de l’après-midi signifiait le commencement des ateliers pédagogiques. Sur la piste des arènes, pour le coup entièrement ouverte au public, les stands évoquaient les divers aspects des tauromachies représentées. L’essentiel de la troupe s’occupant de la tauromachie espagnole, la camarguaise et celle préférée des recortadores n’étaient pas oubliées.

Javier Cortes avec la muleta et Pierre Mailhan avec les cornes  (Photo Anthony Maurin)
Javier Cortes avec la muleta et Pierre Mailhan avec les cornes (Photo Anthony Maurin)

D’abord, l’habillage du cheval de pique. Si méconnu par les gradins, le rôle du picador et de son cheval était expliqué. Gabin Rehabi, picador professionnel, habillait devant les spectateurs son cheval, expliquant pas à pas les éléments de la carapace protectrice. L’évolution historique des éléments protecteurs, leur définition et leur composition n’avaient plus de secret à la fin de la journée.

Habillage d'un cheval de pique par le picador Gabin Rehabi (Photo Anthony Maurin)
Habillage d'un cheval de pique par le picador Gabin Rehabi (Photo Anthony Maurin)
A la muleta, on s'entraîne en toréant de salon (Photo Anthony Maurin)
A la muleta, on s'entraîne en toréant de salon (Photo Anthony Maurin)
Javier Cortes en pleine séance de coloriage de la fresque de l'école Prosper Mérimée à Nîmes  (Photo Anthony Maurin)
Javier Cortes en pleine séance de coloriage de la fresque de l'école Prosper Mérimée à Nîmes (Photo Anthony Maurin)
Les toreros en herbe au côté d'un torero professionnel, le coloriage de la fresque aura eu le mérite de créer le lien social  (Photo Anthony Maurin)
Les toreros en herbe au côté d'un torero professionnel, le coloriage de la fresque aura eu le mérite de créer le lien social (Photo Anthony Maurin)

Le palco, la présidence, avait aussi droit à son stand. Tenu par la Fédération des Sociétés Taurines de France, on pouvait y parler du difficile rôle du président et de ses assesseurs. Déontologie ou éthique, raison ou passion… Tous les enjeux, toutes les règles, les couleurs des différents mouchoirs, là aussi, on ne fait pas les choses à moitié !

Les mouchoirs et le rôle du président, de ses assesseurs mais aussi de l'alguazil (Photo Anthony Maurin)
Les mouchoirs et le rôle du président, de ses assesseurs mais aussi de l'alguazil, le gendarme de la corrida (Photo Anthony Maurin)
Regarder dans le rétroviseur pour s'écarter au bon moment de la charge du toro...factice!  (Photo Anthony Maurin)
Regarder dans le rétroviseur pour s'écarter au bon moment de la charge du toro...factice! (Photo Anthony Maurin)
Même le carreton peut faire courir les enfants!  (Photo Anthony Maurin)
Même le carreton peut faire courir les enfants! (Photo Anthony Maurin)

Les recortadores avaient un stand à côté de l’école de razeteurs de la Petite Camargue. Deux tauromachies différentes mais parfois similaires dans la feinte face au toro ou au taureau. Mots savants, traductions en français, explication et exemple à la clé, les enfants garderont un beau souvenir de ce moment d’apprentissage.

Sous les yeux de la famille entière, la pitchounette s'essaye à la tauromachie. Les conseil de Jacques Teissier, aumônier des arènes de Nîmes et aficionado practico lui seront précieux  (Photo Anthony Maurin)
Sous les yeux de la famille entière, la pitchounette s'essaye à la tauromachie. Les conseils de Jacques Teissier, aumônier des arènes de Nîmes et aficionado practico, lui seront précieux (Photo Anthony Maurin)
Parfois, c'est le toro qui gagne (Photo Anthony Maurin)
Parfois, c'est le toro qui gagne (Photo Anthony Maurin)
Un dessin d'une corne de toro (Photo Anthony Maurin)
Un dessin d'une corne de toro (Photo Anthony Maurin)

Un stand montrait les cornes des toros sous tous leurs aspects pour que le public comprenne l’importance de leur intégrité… Enfin, c’est un vaste atelier de toreo de salon qui était organisé. Capotes et muletas étaient disponibles et chacun pouvait en jouer seul ou face au fameux carreton, le toro mécanique poussé par un gentilhomme qui se casse le dos pour votre plaisir!

Avec le carreton, on peut aussi razeter  (Photo Anthony Maurin)
Avec le carreton, on peut aussi razeter (Photo Anthony Maurin)
Le parrain du 9ème Printemps lève la main  (Photo Anthony Maurin)
Le parrain du 9ème Printemps lève la main (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue  (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue  (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue  (Photo Anthony Maurin)
Les jeunes de l'école de razeteurs de Petite Camargue (Photo Anthony Maurin)
Les organisateurs et bénévoles du 9ème Printemps des Jeunes Aficionados (Photo Anthony Maurin)
Les organisateurs et bénévoles du 9ème Printemps des Jeunes Aficionados (Photo Anthony Maurin)

Entrée sous les applaudissements nourris et chaleureux des spectateurs en place, une cinquantaine d'élèves d'une école de Neuilly-sur-Seine a pu assister à la Course Camarguaise de fin de journée. Quatre oppositions entre hommes en blanc et bêtes à cornes, quatre initiations aux divers aspects de ce sport pas comme les autres. Des images qui resteront à coup sûr bien longtemps dans les têtes parisiennes!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “VAUVERT Ateliers pédagogiques et Course Camarguaise pour approfondir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité