Economie

ECONOMIE Grande région : Alès Agglo dans les startings-blocks

François Belliard, responsable R&D Moteurs chez Crouzet Automobiles, et Max Roustan, président de l'agglo. Eloïse Levesque/Objectif Gard
François Belliard, responsable R&D Moteurs chez Crouzet Automobiles, et Max Roustan, président de l'agglo. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Alors que la grande région vient de se former, Alès Agglo, 2e territoire industriel de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, tente de raccrocher les wagons. Objectifs : décrocher des soutiens financiers, rentrer dans le marché aéronautique.

Alès Agglo peine à exister vis-à-vis de ses voisins. Ce constat est d'autant plus d'actualité à l'heure de la fusion des régions. "Nous sommes face à une nouvelle donne car l'activité toulousaine est fortement axée sur l'industrie. L'enjeu est très fort pour nous", rappelle Annick Le Lan, Directrice du Développement économique au sein de la collectivité.

Pour "se vendre", une vaste opération de communication nationale et régionale va être menée dans l'année pour améliorer la notoriété du pôle métropolitain Alès-Nîmes. En parallèle, une délégation va prochainement se rendre à Toulouse, accompagnée de plusieurs grandes entreprises de la capitale cévenole. "Nous devons rencontrer l'éco-système industriel et rentrer dans le marché aéronautique. Dactem et Cellier-Boisset sont déjà sous-traitants d'Airbus, mais Crouzet Automobiles et SNR ont aussi des branches liées et des partenariats à établir", souligne Annick Le Lan. Carole Delga, présidente de la région, devrait par la suite également se déplacer à Alès.

Pour rappel, la Chambre de commerce et d'industrie comptabilise 4760 emplois industriels sur le bassin, répartis sur 9 % des entreprises implantées localement. Parmi elles, plusieurs ont une résonance internationale.

Lire aussi :

ALÈS-NIMES Le Pôle métroplitain investit sur son image

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ECONOMIE Grande région : Alès Agglo dans les startings-blocks”

  1. Le budget com-propagande est déjà très important et on va encore l’augmenter alors que les caisses sont vides. Gestion gribouille.
    Au fait combien coûte aux contribuables l’entretien des ronds-points alésiens. Chut : c’est un secret défense.
    Com + ronds-points : on a l’impression qu’il y a toujours de l’argent à jeter par les fenêtres sur Alès. J’espère que Mme Delga ne sera pas dupe et ne se laissera pas embarquer par les bobards de la propagande roustanienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité