A la uneFaits Divers

AU PALAIS « Very Bad Trip » au Grau-du-Roi

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Grégory, Yannick, et deux frères, Nicolas et Thibault, quatre copains originaires du Vaucluse, avaient prévu de passer leur week-end au Grau-du-Roi pour une virée entre mecs. Mais dans la nuit de samedi à dimanche, comme dans le film américain, la soirée a dégénéré.

Ils avaient laissé les femmes à la maison, pris leurs cannes à pêche et des boissons alcoolisés. Samedi dernier, le 19 mars, les quatre amis du Vaucluse débarquent au Grau-du-Roi pour une partie de pêche à bord d’un bateau. On ne sait pas si la prise a été bonne mais, pour ce qui est des certitudes, on peut dresser un premier bilan à deux packs de bières et une bouteille de Pastis vidés.

Après une après-midi difficile à la pêche, direction la terre ferme et le bar du coin pour arroser tout ça. Les Vauclusiens enfilent quatre ou cinq Pastis chacun avant d’aller dîner. Au restaurant, on ne se refuse rien : vins, champagne, c’est la fête ! Seulement, pour retourner à l’hôtel, il faut prendre la voiture : c’est Thibaut qui s’y colle. Mauvaise idée : les gendarmes le contrôlent un peu plus loin avec 2 grammes d’alcool dans le sang. Thibaut est embarqué avant d’être relâché un peu plus tard dans la soirée. Ses amis, eux, n’ont pas perdu de temps en l’attendant… au bar.

L’heure tourne et les quatre amis décident de rentrer à l’hôtel. A pied forcément. Yannick, mal en point, titube dans les rues. Au moment de traverser une rue, il manque de se faire renverser mais le conducteur freine à temps. En guise de remerciement, Yannick ne trouve rien de mieux que s’en prendre à l’automobiliste et essaie d’ouvrir la portière. L’automobiliste sort et repousse l’ivrogne qui tombe à terre. Voyant leur ami au sol, les trois autres surgissent et font passer un sale quart d’heure à la victime qui se verra prescrire cinq jours d’ITT.

Dans le box des prévenus, l’alcool étant retombé, les prévenus sont calmes. Nicolas prend la parole pour le groupe :

- On voudrait présenter nos excuses. On n’est pas comme ça normalement : on travaille, on est gentils. On a été lâches. C’est honteux, on n’est pas fiers.

- Le problème, c’est que ce n’est pas la première fois, coupe la présidente avant de lire les casiers judiciaires de chacun.

Effectivement, trois d’entre eux ont déjà été condamnés à plusieurs reprises pour des violences. Seul Thibault, deux condamnations, n’a jamais commis de violences. Venu assister à l’audience, la victime prend ses agresseurs à partie :

- Quand est-ce que vous revenez me finir ? C’est un guet-apens : il y en a un qui fait du cinéma et les autres sont derrière prêts à vous sauter dessus.

La virée entre amis aura finalement coûté très cher aux quatre prévenus : Grégory, Yannick et Nicolas seront condamnés à 24 mois de prison dont la moitié avec sursis. Pour Thibaut, ce sera 24 mois dont 18 avec sursis avec maintien en détention pour tout le monde. Very bad day.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité