Actualités

UZÈS Une réunion publique et un spectacle pour sensibiliser sur le TAFTA

Photo d'illustration (Flickr / cc / Olivier Tétard)
Photo d'illustration (Flickr / cc / Olivier Tétard)

Il n’est pas forcément très connu, et pourtant il pourrait bien avoir un impact sur nos vies.

Le traité transatlantique TAFTA, qui vise à libéraliser encore plus les échanges entre les Etats-Unis et l’Europe en réduisant les droits de douane et en amenuisant les différences règlementaires entre les deux rives de l’Atlantique, soulève pourtant pas mal d’inquiétudes et d’interrogations.

Il faut dire que les normes sont parfois bien différentes d’un côté ou de l’autre de l’océan, et certains redoutent que le traité permette aux industriels américains de vendre en Europe du poulet lavé au chlore ou du bœuf aux hormones, ou encore que des tribunaux arbitraux, sorte de justice parallèle, soit chargée de régler les accords commerciaux.

D’autres sujets concernant la coopération réglementaire, le droit du travail ou encore le gaz de schiste ou encore les services publics font aussi débat.

Alors l’association Ensemble pour Uzès, en partenariat avec ATTAC et la Confédération Paysanne organisent une grande soirée le vendredi 1er avril à la salle polyvalente d’Uzès en présence des députés Christophe Cavard et Fabrice Verdier ou encore du président du Conseil départemental Denis Bouad. Après une introduction sur le sujet, le spectacle « Mais où est passé Robin des Bois » de Fred Dubonnet, qui traite du sujet avec humour, sera proposé, avant une séance de questions-réponses.

A partir de 20 heures à la salle polyvalente d’Uzès. Entrée libre.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité