IL Y A ANS Les parrainages des gardois à la Présidentielle 2012

A midi, les électeurs ne sétaient pas encore précipités à leur bureau de vote. Photo Anthony Maurin: ObjectifGard))

Chaque candidat à l'élection présidentielle doit réunir 500 parrainages d'élus afin de pouvoir se lancer dans la bataille.
(Photo Anthony Maurin: ObjectifGard)

Le Journal officiel publiait les noms de 500 parrains par candidat à l'élection présidentielle qui ont apporté leur signature à l'un des dix postulants en lice. 5000 noms tirés au sort parmi les 14.790 parrainages qu'avait validés le Conseil constitutionnel. Zoom sur les choix des politiques du département.

Voici la liste des parrainages des élus gardois tirés au sort et qui soutenaient les candidats Nicolas Sarkozy, François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Éva Joly...

Pour Nicolas Sarkozy, alors encore sous la bannière UMP (Les Républicains), Catherine Jehanno, conseillère municipale de Nîmes, Jean-Michel Avellaneda, maire de Milhaud et Vivette Terrier, épouse Lopez, maire de Mus.

Pour François Hollande (PS), Bernard Mialhe, maire de Vézénobres, Jean Denat, conseiller général de Vauvert, Nelly Frontaneau, conseillère régionale et Ulysse Micaelli, maire de Saint-Michel-d'Euzet.

Pour Jean-Luc Mélenchon (FDG), qui avait visiblement pas mal de relais en local, Guy Laganier, conseiller général de Génolhac, Jacques Demanse, maire de Sauveterre, Edouard Chaulet, maire de Barjac, Patrick Malavieille, maire de la Grand-Combe, Eric Maubernard, maire de Saint-Jean-du-Pin, Jacky Valy, conseiller général d'Alès Nord-Est, Jean-Claude Paris, conseiller général de Saint-Ambroix, Daniel Verdelhan, maire de Salindres, Jean-Paul Boré, conseiller régional, Philippe Roux, maire de Saint-Christol-lès-Alès, Christian Pibarot, maire de Soudorgues et Jany Sans, président d'une communauté de communes, Vivre en Cévennes.

Pour Marine Le Pen(FN), Jean-François Pardigan, conseiller régional, Sandrine Péridier, maire de Saint-Bonnet-du-Gard, Marie-Thérèse Costa-Fosenbeck, conseillère régionale et Jean-Louis Berne, maire de Castillon-du-Gard (petite surprise car l'élu portait l'étiquette politique UMP).

Pour Eva Joly (EELV), Vincent Allier, maire de Saint-Côme-et-Maruèjols, Eric Doulcier, maire du Vigan, Michel Gabach, maire de Saint-Dionisy, Christophe Cavard, conseiller général de Saint-Chaptes et William Seguin, maire de Cannes-et-Clairan.

Pour François Bayrou (MoDem), Marc Poulon, maire de Vers-Pont-du-Gard, Alain Martin, maire d’Aubord et Francis Fabre maire de Domazan.

Pour Nathalie Artaud (LO) qui elle aussi avait pas mal de soutiens dans la région, Roland Vincent maire d'Aiguèze, Patrice Rouquette maire de Rivières, Christian Bonnet de Saint-Marcel-de-Careiret, Jérôme Fesquet maire de Notre-Dame-de-la-Rouvière, Didier Bonneaud maire de Saint-Etienne-des-Sorts, Marc Angeli maire de Saint-Paul-les-Fonts, Gilbert Rouanet maire de Mialet, Philippe Pibarot maire de Saint-Roman-de-Codières, Daniel Bakalem maire de Montclus et Béatrice Fallot maire de Saint-Jean-de-Crieulon.

Pour Nicolas Dupont-Aignan (DLR) Jean-Baptiste Estève maire de Nages-et-Solorgues et Olivier Lapierre conseiller municipal de Saint-Gilles.

Pour Philippe Poutou (NPA) Claude Casteiltort, maire de Trèves et Guy Lamadie, maire d'Aubussargues.

Enfin, pour Jacques Cheminade (SP), Jean-Claude Manivet, maire de Potelières, Patrick Douhaizenet, maire de Saint-Alexandre et Roger Laurens, maire d'Alzon.

La liste complète.

Partager