ActualitésSociété

NÎMES Bijoutiful, le salon à la mode de chez nous

Bijoutiful 2016 (Photo Anthony Maurin)
Les allées du salon sont bien garnies et les créateurs présents offrent des choix variés et attractifs (Photo Anthony Maurin)

C'est la 11ème édition et le succès du salon Bijoutiful qui se tient jusqu'à ce soir au Parc des expositions de Nîmes ne se dément plus.Une mode différente et une centaine de créateurs venue de la France entière font le bonheur des visiteurs.

Cadre sobre, ambiance douillette et chaleureuse, calme apaisant et lumières non agressives, l'arrivée à Bijoutiful se fait en douceur et accompagnée d'une suggestion musicale. Chaque année, le salon propose des stands très variés de créateurs souvent bien inspirés et qui mettent en scène leurs dernières nouveautés.

Bijoutiful 2016 (Photo Anthony Maurin)
Créateurs de bijoux mais aussi de mode vestimentaire présentent leurs nouveautés (Photo Anthony Maurin)

Paris n'est jamais très loin quand on parle de mode et de joaillerie, au Parc des Expos, la capitale débarque à Nîmes. Les bijoux sont mis en avant voire en évidence donc autant vous dire que le choix et vaste, varié et que les gammes de prix touchent toutes les bourses décidées à passer à l'action.

Bijoutiful 2016 (Photo Anthony Maurin)
Tous les âges, toutes les states sociales, le salon Bijoutiful réunit autour de la création (Photo Anthony Maurin)

Mais au-delà des bijoux, le salon fait sa cuisine avec d'autres créateurs. On peut y débusquer un sac à motifs au coin d'une allée de vêtements en lin, mais on peut aussi trouver des accessoires variés ou encore des conseillers en tenue vestimentaire. Les chapeaux, les collants, la maroquinerie, les chaussures ou encore les ceintures sont aussi au programme des festivités.

Cette année encore, les visiteurs se pressent aux portes du salon et les 8000 personnes venues l'année dernière devraient se retrouver en infériorité par rapport aux chiffres de cette année.

Au Parc des Expositions jusqu'à ce soir 19h.

Bijoutiful 2016 (Photo Anthony Maurin)
On y va? On n'y va pas... Allez, un moment de honte et vite passé! Le petit selfie avec l'indien du salon restera dans les mémoires! (Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité