Société

ALÈS Ils appellent au boycott des produits israéliens malgré l’interdiction

Appel au boycott des produits israéliens devant la sous-préfecture. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Appel au boycott des produits israéliens devant la sous-préfecture. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L'appel au boycott des produits israéliens est désormais illégal. Malgré tout, l'association France Palestine solidarité Alès-Cévennes s'est rassemblée mercredi soir devant la sous-préfecture d'Alès pour défendre leur liberté d'expression.

En 2009 et 2010, des militants de Mulhouse participent à des actions appelant au boycott des produits israéliens. En octobre dernier, la Cour de cassation confirme la condamnation de ces personnes pour "provocation à la discrimination nationale, raciale et religieuse". Une décision qui suscite l'indignation au sein de l'association France Palestine solidarité Alès Cévennes. "C'est une atteinte aux libertés publiques !", lance l'un des manifestants devant la sous-préfecture. Ils étaient une trentaine, mercredi soir, à défendre leurs positions : "Nous demandons le respect par l'État français de la liberté d'appeler au boycott pacifique en raison de la politique d'occupation, de colonisation et d'apartheid du gouvernement israélien".

Une délégation composée de membres de l'association France Palestine solidarité, de la Ligue des droits de l'homme, de l'Union locale CGT d'Alès et du mouvement Ensemble a ensuite été reçue par une collaboratrice du sous-préfet pour exiger l'abrogation des circulaires Alliot-Marie et Mercier. Celles-ci demandent au Parquet d'engager des poursuites contre les personnes appelant ou participant à des actions de boycott des produits déclarés israéliens et issus des colonies israéliennes en Palestine.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité