Actualités

ALLÈGRE-LES-FUMADES Cap sur la rhumatologie à la station thermale

Le nouveau bassin de l'espace rhumatologie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le nouveau bassin de l'espace rhumatologie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Une nouvelle extension dédiée à la rhumatologie a été mise en service le 14 mars à la station thermale des Fumades. Vendredi après-midi, les élus du secteur ont inauguré l'ensemble.

Rhumatismes, arthrose, polyarthrite, tendinites : ces pathologies sont aujourd'hui traitées au sein de l'établissement thermal gardois. Après la construction d'une première aile consacrée à rhumatologie – avec une piscine de mobilisation, des douches au jet et des cabines d'application de cataplasmes – un second espace de 300 m² vient de voir le jour. Un bassin d'eau thermale équipé de huit places assises avec jets massants complète désormais l'offre déjà existante. Coût global de l'opération : 1,6 million d'euros.

Ces nouveaux aménagements ont pour vocation d'attirer toujours plus de curistes. « Avec les espaces dédiés à la dermatologie et aux voies respiratoires, on vise au total un objectif de 3 000 par an », précise Nathalie Gauthier, directrice de l'établissement depuis le début de l'année. Le secteur de la rhumatologie sera le plus fréquenté, avec 75% de la clientèle. « La population vieillissante créée des besoins encore plus importants », ajoute Gérard Sauquet, président de la Sogatherm.

Le développement de la station thermale ne va pas s'arrêter là. Un programme de construction d'un hébergement hôtelier d'une soixantaine de places et d'un centre de remise en forme est dans les cartons depuis longtemps. Seulement, 10 millions d'euros sont nécessaires à sa réalisation. Pour l'heure, la Région a donné son accord à hauteur de 2 millions d'euros. Le Conseil départemental et l'État ont également été sollicités. « Ce projet doit sortir, estime le député Fabrice Verdier. Avec le parc national des Cévennes et la Caverne du Pont d'Arc en Ardèche, nous sommes ici dans un triangle d'or. Il faut absolument monter en gamme ». Si les financements sont versés, le complexe pourrait devenir réalité dans deux ans.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité