Actualités

L’IMAGE DU JOUR Un phoque pour soulager les résidents du Pôle Gérontologique Nîmois

remise-paro

Le 26 novembre dernier a eu lieu la 6éme édition du Gala de la Croix-Rouge française dans les salons de l’Hôtel**** Vatel de Nîmes.

Grâce à la générosité fidèle et l’engagement solidaire des Maîtres Cuisiniers de France de notre région : Serge CHENET, Michel KAYSER, Claude LAMBERT, Jérôme NUTILE et Bernard ROTH et de la Direction et des équipes de l’Hôtel**** Vatel, sans oublier les nombreux autres partenaires ; cette soirée a permis à la Croix-Rouge de distribuer 15 000 €.

La somme de 10 000 € a déjà été versée à 4 unités locales de la Croix-Rouge qui consacrent une partie de leurs activités au profit des personnes âgées : Bagnols sur Céze, Quissac, Petite Camargue et Anduze. Ces fonds leur permettront de soutenir des actions de proximité en faveur des personnes âgées (halte répit Alzheimer, ateliers, aide aux transports, visites à domicile…).

Ce jeudi 7 avril, Michel Kayser, au nom des Maîtres Cuisiniers de France, a remis un « Phoque » de marque Paro aux équipes soignantes du Pôle Gérontologique Nîmois*, ce matériel de stimulation sensoriel participera au mieux être des résidents, en particulier pour ceux atteints de la maladie d’Alzheimer.

 

(*) Le Pôle Gérontologique Nîmois administré par la Croix-Rouge française est constitué de deux EHPAD : 


- Indigo : 43 rue Séguier - Nîmes


- Saint Joseph : 12 rue de Tunis - Nîmes

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “L’IMAGE DU JOUR Un phoque pour soulager les résidents du Pôle Gérontologique Nîmois”

  1. Pour stimuler les personnes âgées notamment celles atteintes par les maladies neurologiques rien de mieux que de vrais animaux. Chiens et chats bien sûr mais aussi dans un coin du jardin , poules, chèvres…Les établissements qui ont suffisamment de place et qui ont des animaux ont constaté l’intérêt porté par les résidents ( trop souvent esseulés) à ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité