Actualités

TERRE DE CAMARGUE Sans budget, les projets demeurent des projets…

Le vote, ou plutôt le non vote du budget, freine l'avancée des travaux sur le territoire de Terre de Camargue (Photo DR)
Le vote, ou plutôt le non vote du budget, freine l'avancée des travaux sur le territoire de Terre de Camargue (Photo DR)

Les votes du budget, qu'ils soient pour une ville, une communauté de communes ou à plus grande échelle, sont la base de l'action politique. Sans moyens financiers débloqués, les projets restent à l'état embryonnaire, et le territoire n'avance pas...

La communication de la communauté de communes Terre de Camargue se soucie des incidences suite au blocage du budget prévisionnel 2016 lors du conseil communautaire du 23 mars. De nombreuses opérations en chantier sont freinées par ce refus d'obstacle.

Au Grau-du-Roi, les travaux de restructuration du restaurant scolaire Le Repausset-Levant sont à l’arrêt. Ce vaste chantier de 730000 euros HT doit permettre d’accueillir dans de meilleures conditions les 240 écoliers. Faute de budget, la Communauté de communes ne peut commander certains matériels spécifiques (portes coupe-feu…) bloquant alors par ricochet le travail des autres corps de métier. Prévue en septembre 2016, l’ouverture du nouveau restaurant scolaire pourrait en être compromise!

Il en va de même pour les travaux d’aménagement du Quai des Croisades à Aigues-Mortes, destinés à améliorer l’accès des riverains et des touristes au centre historique (420000 euros HT), ou encore de ceux de la base nautique intercommunale au Grau-du-Roi pour favoriser l’accueil des personnes à mobilité réduite (63 400 euros HT).

Si le blocage du budget prévisionnel marque un coup d’arrêt des chantiers en cours, il génère aussi des retards dans le lancement de nombreuses opérations : mise en œuvre de débitmètres sur les réseaux d’assainissement, chemisage des canalisations d’eaux pluviales, travaux sur les réseaux d’eau potable, travaux d’acoustique sur le restaurant scolaire Séverin à Aigues-Mortes, achat de bacs pour les déchets ménagers…

Le lancement des 25 marchés prévus  au 1er semestre 2016 est aujourd’hui perturbé. Avec, pour certaines opérations, des glissements conséquents sur le calendrier en raison de la période estivale qui n’est pas propice à la réalisation de travaux, et le risque de perdre des crédits, passés certains délais. Une nouvelle réunion du Conseil Communautaire est programmée ce lundi 11 avril pour soumettre au vote le budget prévisionnel, et permettre de relancer les chantiers… A suivre.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité