A la une

NÎMES 1 500 motards manifestent contre le contrôle technique obligatoire

Cet après-midi, au stade des Costières. Photo : Coralie Mollaret.
Cet après-midi, au stade des Costières. Photo : Coralie Mollaret.

Cet après-midi à 14h, 1 500 motards (selon les organisateurs) se sont réunis sur le parking du stade des Costières de Nîmes, à l’appel de la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère).

Ce samedi dans les grandes villes de province, les deux-roues protestent contre le contrôle technique imposé à la revente, comme c’est le cas pour les voitures depuis 1992. Cette mesure - qui doit entrer en vigueur en 2017 - a été annoncée par le Premier ministre Manuel Valls, en octobre 2015, à l'occasion du Conseil Interministériel de Sécurité Routière.

Seulement pour les motards : « si le contrôle technique, pour les voitures, répond à un besoin, ce n'est pas prouvé pour les motos. D’ailleurs, le rapport Maids, commandé par la Commission Européenne, assure que 0,03 % des accidents impliquant un deux-roues est dû à une défaillance technique du véhicule », argumente le coordinateur de la FFMC 30, Jacques Barac. Pour les motards, cette mesure répond « uniquement au lobbying auprès du ministère des Transports de la société de contrôle technique Dekra Norisko ».

Une manifestation est prévue à Paris ce dimanche.

Coralie Mollaret.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité