ActualitésPolitique

ALÈS Au PS, les comptes ne font pas les bons amis…

PS parti socialiste

Quelques jours après l’annonce de sa candidature aux Municipales d’Alès en 2020, une affaire visant Benjamin Mathéaud est portée sur la place publique. L’ex-socialiste se défend et charge ses anciens camarades… 

En politique, le timing ça compte. Si bien qu'une affaire visant Benjamin Mathéaud, seulement deux jours après l’annonce de sa candidature aux Municipales (Midi Libre, édition 14 avril) laisse dubitatif… Sur le fond, l’affaire concerne des « loyers impayés » du local de la section Robert Gourdon, rue Messanes à Alès. Ladite section fut dirigée de 2006 à 2014 par le socialiste, qui a claqué la porte du PS après la mise sous tutelle de la fédération, en juillet 2014. Cette désertion intervient également avant le redécoupage des sections en avril 2015.

2 000 € de loyers impayés 

Le secrétaire de la nouvelle section unifiée d'Alès, Christophe Clauzel, a reçu il y a plusieurs mois un étrange courrier à l'intérieur duquel « la propriétaire du local de la section Robert Gourdon expliquait que le PS lui devait environ 2 000 € de loyers ! ». Les deux hommes n’étant pas les meilleurs amis du monde, charge à la secrétaire adjointe de la section, Sylvie Lorthe, de transmettre le message à Benjamin Mathéaud.

  • « J'ai dit à Sylvie que ce n’était plus mon affaire !», lance le principal intéressé, « c’est vrai, j’ai signé le bail, mais en ma qualité de secrétaire de section. Depuis 2014, année de la mise sous tutelle de la fédération, je ne suis plus adhérent de ce parti*. C’est au Parti Socialiste de payer, pas à moi !».

Un argument que réfute Christophe Clauzel : « ce n’est pas à nous de payer ! M.Mathéaud s’est porté garant en son nom propre, donc c’est à lui de régler ces arriérés. Il aurait pu faire les choses proprement (...) Ce qui est le plus dérangeant, c'est la propriétaire qui aimerait récupérer son argent et les clefs de son local ».

L'affaire Bouvet remise sur le tapis

Proche de l’ex-Premier fédéral Stéphane Tortajada, l’Alésien n’a pas digéré la mise sous tutelle de Solférino, vue comme un trahison à l’égard de celui qui avait levé le voile sur l’affaire Bouvet. L’ex permanente chargée de la comptabilité à la fédération (sous les premiers fédéraux Fabrice Verdier, Jean Grenier et Alain Taissère) a détourné 377 838 euros entre 2007 et 2012.

  • « On ne voulait pas forcément une médaille, mais on nous a donné des coups de pieds pour dégager », s’indigne Benjamin Mathéaud. L’Alésien fait par ailleurs remarquer que le couperet de la tutelle est tombé « seulement une semaine » après « l’annonce de Stéphane Tortajada à Solférino d’étendre les responsabilités » : « le jugement rendu en avril stipule bien que Nathalie Bouvet n’était pas la seule responsable et qu'il y a eu des défaillances. Comment se fait-il que personne n'ait rien vu ?  ».

À ce jeu de parole contre parole, certains penseront certainement que cette affaire n’est peu être que l’arbre qui cache une forêt plus dense et, certainement plus épineuse…

Coralie Mollaret

*Benjamin Mathéaud n’est pas à jour de cotisation depuis 2014. D’après les statuts du PS, si un adhérent n’a pas cotisé pendant deux ans, la fédération peut lui envoyer dans la troisième année, une lettre de relance, pour se mettre à jour. Celui-ci aura alors six mois, après la réception du courrier, pour se régulariser. Le cas échéant, il sera définitivement radié du parti. 

Lire aussi : RING POLITIQUE Fabrice Verdier (PS) : “L’affaire Bouvet, une tâche sur ma carrière”

JUSTICE La vie de ministre de Nathalie Bouvet aux frais de la princesse PS

GARD PS : un militant veut “connaître le fin mot de l’histoire” sur l’affaire Bouvet

LE PORTRAIT Christophe Clauzel, le nouveau visage du PS alésien

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

15 réactions sur “ALÈS Au PS, les comptes ne font pas les bons amis…”

  1. Et pendant ce temps là Max Roustan et Christophe Rivenq sont brillamment élus au sein de leur parti !
    Bravo à eux, écrasons une bonne fois pour toutes les socialistes !!!

    1. Ils ont tout verrouillé la ville, l’Agglo, le Pays. Pour avoir quelques choses , il faut faire allégeance. C’est valable pour le particulier comme pour les élus des petites communes. Il suffit de voir le fonctionnement ubuesque de l’Agglo. Vous parlez d’un fonctionnement démocratique. Quant aux affaires, ils ont surtout la chance qu’il n’existe pas un MEDIAPART local pour enquêter sur certaines pratiques et permis de construire.

  2. Qui c’est Verdier déjà ?
    Ah oui celui qui a embauché Bouvet au PS puis comme suppléante aux législatives et comme attachée parlementaire.
    Verdier c’est aussi le députe qui en « veux à ceux qui savaient pour le détournement mais n’ont rien dit »… Donc Verdier savait que sa copine Bouvet détournait du pognon mais il n’a rien dit. Bravo la république exemplaire d’Hollande.
    Vite vite du balai pour Verdier et tous ses camarades.

  3. Amusez vous à ne pas payer votre loyer, vous allez voir la réaction de votre propriétaire et vous risquerez l’expulsion.

    Chez Mathéaud, cela se passe différement, on ne paye pas et puis on continue de ne pas payer! Une fois de plus les politiques se ridiculisent et font monter la mayonnaise du front national. C’est désespérant.

    1. Il est certain que légalement c’est le titulaire du bail qui doit le loyer au bailleur.
      Ceci posé il y a une complète hypocrisie du côté PS, car ce local n’était pas loué pour l’usage personnel de Benjamin Mattéo, mais pour usage du PS, en particulier pendant les campagnes électorales. Ancien du PS je peux en témoigner, cela ne datait pas d’hier !
      Cela témoigne aussi des moeurs détestable qui décrédibilisent complètement ce parti, qui trahit ses idéaux depuis longtemps et dont l’affaire Bouvet est (last but not the least ?) un des derniers avatars !

      Sans vouloir prendre parti, car dans le clan Roustan, ça ne sent ps très bon non plus (voir ses acquointances fort peu désintéressées avec certains promoteurs locaux, qui ne songent qu’à se remplir les poches avec l’argent public….)

      Bref on est mal barré avec le FN à l’horizon qui obtient des voix à la pelle, sans avoir même besoin de faire connaitre ses candidats ….devinez pourquoi ?

  4. Ils sont trop fort au ps … plutôt que d’agiter le ventre pour de faux problème la fédération doit payer ! la fédération n’étant plus sous tutelle, celle ci est censé payer le loyer. On essaye de créer des pseudo affaires mais personne n’est dupe.
    Assez drôle le coup de la caution personnelle

  5. Cher m.lopez
    Le locataire était l association robert Gourdon dont les statuts stipulent que matheaud était le président. Sur le bail il est précisé que si le locataire (l association) ne peut plus payer … il faut faire jouer la caution!

    Qui est cautionnaire? Le même Mathéaud! C’est écrit noir sur blanc!

    Pourquoi à t il refusé de payer et mis une propriétaire en difficulté ?

  6. Ce qu’il y a de « comique » c’est que TOUS ceux qui étaient chargés de contrôler les comptes se présentent TOUS comme des victimes !!!
    Or, qu’ils le veuillent ou non, ils sont (au minimum)TOUS responsables…
    S’ils ne sont pas contents, il n’ont qu’à répondre à ^ »OBJECTIF GARD » et à moi-même ; ils savent où me trouver (ils ont mes coordonnées)!!!

  7. Le PS du Gard n’a qu’a récupérer l’argent que Bouvet à détourné sous le noncontrôle (sic) de Verdier et associés… Avec 400 000€ ça devrait leur permettre de payer les dettes du PS et il devrait même leur en rester pour organiser un apéro pour les quelques militants qui restent, ils le méritent bien !

  8. Il vous faut consulter les registres de la préfecture et le bail de location.

    Ce n’est pas la fédération du PS du Gard qui est locataire mais bel et bien l association Robert Gourdon.

    Les responsables de l association n ont jamais été modifiées depuis 10 ans.

    Matheaud est doublement responsable:
    -président de l association
    -cautionnaire

    Pourquoi à t il mis cette propriétaire dans l embarras? C est incompréhensible. Que cherchait il?

  9. Pourquoi Monsieur Mathéaud est-il parti de ce local à la cloche de bois? Pourquoi n’a jamais t’il tenu au courant de ses intentions tous les militants qui lui avaient fait confiance?

  10. Entre-nous les alésiens et les autres se moquent de ces chicanes politiciennes. Pendant ce temps la droite roustanienne parade et magouille allègrement pendant que l’Agglo sombre dans la dette avec des projets bidons qui n’enrichissent que les promoteurs.

  11. Si M. Verdier et le parti socialiste au pouvoir veulent vraiment lutter contre la corruption , ils devraient mettre le cadastre en ligne avec les modifs afférentes en temps réel. Cela limiterait considérablement les achats spéculatifs liés à des délits d’initiés. Il y a bien des SCI écrans mais avec INFOGREFFE.
    Après tout quand un couple change de régime communautaire pour opter par exemple pour la communauté universelle….il y obligation de le publier. Franchement on s’en moque un peu. Par contre voir que des élus profitent de leur position pour spéculer sur des terrains prochainement à bâtir…ce n’est pas indifférent. Alors M. Verdier à quand votre proposition de loi? La France est très mal classée en matière de corruption (22ème) très loin des pays scandinaves ….les plus propres, les plus transparents. En plus elle recule en matière de liberté de la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité