Culture

NÎMES « Dans la peau de ma femme », une journée à la place de l’autre

Nîmois et Montpelliérains  unis pour le meilleur et pour le rire Photo DR)
Samy Jalal, Alexandra Mori, Dorothée Caby et Benoît Labannière (Photo DR)

La Feria du Rire propose cette semaine une pièce de théâtre aux accents locaux, "Dans la peau de ma femme". Auteurs, acteurs et producteurs sont soit Nîmois soit Montpelliérains. Une union qui détonne, comme la pièce qui connaît un vif succès.

La Saint-Valentin pointe le bout de son nez et comme souvent durant cette période, les couples se tendent pour un rien et les disputes éclatent comme le maïs sous l'effet de la chaleur. Pendant 1h15, la chronologie sera respectée, chaque personnage aura son chemin de croix... Après une nuit compliquée, Fred se retrouve dans le corps de Cécile et Cécile, dans celui de Fred. La visite inopportune de leur meilleur ami les obligent à jouer le rôle de l'autre. Comédie de mœurs où hommes et femmes apprendront beaucoup d'eux-mêmes, cette pièce parle des deux sexes et évoquent leur force et leur faiblesse. 4 comédiens sur scène et pour en parler plus en détail, Florian Martinez, producteur chez 221B Prod, interview.

 

D'où vient l'idée de cette interchangeabilité entre un homme et une femme?

A l'origine, l'idée émane de Benoît Labannierre (auteur et acteur) suite à une dispute personnelle qu'il a eu chez lui... Il s'est mis à faire les gestes de sa femme qui refaisaient les siens! Cette petite scène de ménage s'est soldée en base d'écriture pour la pièce qui est jouée, c'était en 2011 ou 2012. Depuis, le texte a été un peu réécrit, rajeuni mais c'est un vrai carton! Sur 164 critiques sur "billetsréduc" nous avons 100% de "bravo".

 

Alors vous vous approchez déjà du million de spectateurs?

Nous sommes encore loin du million mais honnêtement tous les voyants sont au vert pour que la pièce devienne un grand succès. A Montpellier, au Kawa Théâtre, qui est un excellent café-théâtre, la pièce a battu un record qui datait d'au moins 10 ans! Nous étions complets pour 21 des 25 dates. Nous sommes de plus en plus sollicités et actuellement, nous sommes en train de vendre la pièce en Suisse. Il est fort probable que nous franchisions le spectacle car il est universel et donc il peut s'exporter grâce à des situations que tout le monde comprend! Je pense que nous sommes en train de faire le chemin inverse des pièces parisiennes qui viennent se jouer dans le Midi.

 

Pourtant, l'auditorium de l'Atria n'est-il pas un peu trop grand?

L'Atria est un bon test mais il y a déjà 380 places réservées sur les 430 que compte l'établissement! Le public est éclectique car notre cible touche les 25-55 ans. Je pense qu'il faut quand même avoir vécu quelques belles disputes pour savoir l'effet que cela peut faire. La pièce n'est pas basée sur des jeux de mots, il n'y a que des situations donc il est plus facile de s'identifier à ces problématiques.

 

La mise en scène semble être un atout majeur dans cette pièce, pourquoi?

La mise en scène de Guilhem Connac est très intéressante car il est issu de l'audiovisuel, du cinéma. Pour lui, chaque représentation doit être meilleure que la précédente donc le texte est souvent ajusté, les répliques doivent sonner juste... C'est exigeant mais le résultat est là. La musicologie des phrases est importante, la vanne passe toujours mieux quand elle claque et qu'elle est ponctuée. Cependant, nous nous interdisons la vulgarité même si quelques fois, les répliques peuvent être grossières. Nous ne faisons pas dans le freudisme...

Les dernières places sont à la vente sur billetreduc ou via Vincent Ribéra Organisation au 04.67.50.39.56.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité