A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE / RC LENS 4 – 2 L’objectif « 42 points » atteint dans un stade survolté

14 800 supporters étaient aux Costières ce vendredi soir. (Photo Anthony Maurin / Objectif Gard)
14 800 supporters étaient aux Costières ce vendredi soir. (Photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Après un match dominé de toutes parts, les nîmois ont atteint leur objectif initial de 42 points et s'assurent un maintien presque certain après cette victoire 4 - 2 contre le RC Lens.

Les candidats à la montée ont pris une douche froide ce soir aux Costières. Galvanisés par un public massif - 14 800 spectateurs - les Crocos n'ont pas laissé une chance aux lensois. Après une belle entame de match où les nîmois ont su se montrer entreprenant, la première mi-temps se dirigeait vers un score vierge malgré une frappe dangereuse à la demi-heure de jeu bien stoppée par Mathieu Michel. Mais dans les arrêts de jeu, c'est Renaud Ripart qui permet aux nîmois de repartir aux vestiaires avec un léger avantage d'un but. 1- 0. Sur le côté gauche, le jeune attaquant écarte le dernier défenseur sur son contrôle et décoche une frappe dans la lucarne droite.

Ce sont des nîmois libérés qui reviennent sur la pelouse et se procurent deux premières occasions. En face, l'équipe dirigée par Antoine Kombouaré ne séduit pas et ne parvient pas à pénétrer la défense nîmoise. Jusqu'à la 64 ème minute, où Cyprien est oublié par une défense pas alignée et redonne un élan à son équipe, en course pour la montée en ligue 1. 1-1. Mais la joie est de courte durée et Renaud Ripart, déjà buteur en première mi-temps, est fauché sur le côté droit de la surface.

Téji Savanier, très concentré, transforme le penalty à la 70 ème. 2-1. Quelques minutes plus tard, sur un centre de Téji Savanier, Mounié dévie de la tête pour Briançon qui enfonce le score à 3-1. Puis Cissokho élimine son vis à vis de deux crochets avant de centrer pour Mounié qui porte le score à 4-1. En fin de match, Fethi Harek détourne un coup franc de la pointe du pied et marque un but contre son camp. 4-2. Mais cette erreur ne changera rien, les Costières s'embrasent au coup de sifflet final.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE / RC LENS 4 – 2 L’objectif « 42 points » atteint dans un stade survolté”

  1. Allez Nîmois Allez !! Qui ne saute pas n’est pas nimoiiiiisss !!! Quel ambiance et quel Équipe !!! H I S T O R I Q U E !!! Ce qu’ils ont fait cette année est Exceptionnel, Magnifique et Historique ! Thiriez peut aller se faire voir ailleurs et raser sa moustache ! Les NIMOIS l’ont fait !! Ils ont lavé leur Honneur , sali par des apprentis margoulins qui sont rester 6 mois à la tête du club et qui ont failli le TUER ! Les joueurs ont redonner de la fierté aux supporters , redorer le blason du club et porter fièrement les couleurs du NO !!!!
    Maintenant Rani Assaf « la balle » est dans votre camp, vous avez sûrement sauve le club du dépôt de bilan l’an dernier , merci pour ca !!! Cette année les joueurs ont fait le Job de la plus belles des manières , les supporters sont revenus aux Costieres ….. On attends de vous Rani Assaf de ne plus être le 18 éme budget de Ligue 2 , soyons ambitieux Nimes et un « petit » Marseille , et Prenons tous le même bateau nous amenant vers la Ligue 1 !!! Au passage quelques renforts à venir comme Panagiotis Vlachodimos ??!! 🙂 Allez Nimois Allez !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité