Actualités

BEAUCAIRE Le conseil municipal FN veut porter plainte contre Carole Delga, l’opposition refuse

conseil-municipal-beaucaire-julien-sanchez
Conseil municipal de Beaucaire, photo ObjectifGard archive

Réunis en séance exceptionnelle mardi dernier, les élus du conseil municipal de Beaucaire ont décidé, de confier au Maire de Beaucaire le soin d'entamer des poursuites pénales à l'encontre de Madame Carole Delga, Présidente du Conseil Régional Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées pour discrimination envers personne morale à raison de l'opinion politique (délit prévu et puni par les articles 225-1 et 432-7 du code pénal).

"Après plusieurs relances et avertissements officiels, le "contrat de ville" de Beaucaire demeure en effet à ce jour le seul du Gard et de Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées à ne pas être formellement signé par le conseil régional. Cette rupture d'égalité, ajoutée à d'autres éléments passés dont les élus ont pris acte et qu'ils ont à plusieurs reprises dénoncés, ne peut décemment demeurer sans suites. Beaucaire ne saurait en effet accepter un traitement de défaveur de la part de collectivités locales de Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées ayant le pouvoir d'attribuer des subventions ou de porter des projets sur le territoire. Par ce vote, les élus de Beaucaire souhaitent faire respecter les habitants de Beaucaire et défendre les intérêts de ces derniers. Ce vote étant fait, suite va maintenant pouvoir être donnée très concrètement dès cette semaine (par l'un des conseils de la Ville de Beaucaire) à cette délibération votée qui plus est à l'unanimité." indique le communiqué de la mairie de Beaucaire adressé à toutes les rédactions locales.

De son côté, les 10 élus des 3 groupes d’opposition du conseil municipal font savoir qu'ils ont refusé de voter la plainte contre la Présidente de Region. "Nous, conseillers municipaux des trois groupes d’opposition de la Ville de Beaucaire refusons qu'un conseil municipal puisse être convoqué pour être le lieu d'un règlement de compte bassement politicien : demande de dépôt de plainte contre la présidente de Région. Qui plus est à 9 heures du matin! Nous voulons qu'à Beaucaire le débat démocratique reste sur le fond et en dehors des invectives provocatrices que vous voulez imposer pour attirer l'attention des média sur votre personne. En effet, depuis de nombreux mois vous multipliez les courriers agressifs et les propos outranciers en direction d'élus de la République. Tenter de transformer un fait d'une grande banalité en une affaire d'état est la marque de votre incapacité à vous inscrire dans les règles du débat démocratique. De plus, nous ne pouvons oublier les obstacles que vous-même avez dressés pendant plus d'un an pour empêcher la concrétisation des partenariats qui accompagnent ce contrat de ville. De même, il faut noter que vous n’avez toujours pas créé les conseils citoyens, préalables indispensables au contrat de ville. (...) Tous ces faits démontrent votre hostilité au contrat de ville et votre mauvaise foi actuelle. Si aujourd’hui, au-delà de nos divergences, nous prenons l’initiative de nous regrouper et de faire une déclaration commune, c’est d’abord et avant tout M. le Maire pour protéger Beaucaire et les Beaucairois de vos errements politiciens qui, à terme, vont priver la Ville de tout soutien institutionnel."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “BEAUCAIRE Le conseil municipal FN veut porter plainte contre Carole Delga, l’opposition refuse”

  1. Les élus d’opposition ne refusent rien, ils s’opposent c’est tout. la proposition du Maire d’engager des poursuites contre la très sectaire Delga a obtenu la majorité absolue du conseil municipal, elle est donc adoptée malgré le « refus » de la minorité UMPS.
    C’est ainsi et c’est la démocratie.
    Bravo à monsieur le Maire Julien Sanchez pour son courage face au sectarisme te à la discrimination dont Delga s’est malheureusement faite coutumière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité