Politique

GARD Élections Jeunes UDI : « Je passe le relais », annonce Corentin Carpentier

Président des Jeunes UDI du Gard, Corentin Carpentier. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Président des Jeunes UDI du Gard, Corentin Carpentier. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

À 26 ans, l’actuel président des Jeunes UDI du Gard et chargé de mission auprès du groupe UDI de Nîmes Métropole cède son fauteuil de président. Il tire en trois questions un bilan de ses deux ans et demi d’action. 

Objectif Gard : Pourquoi avez-vous décidé de ne pas vous représenter au poste de président des Jeunes UDI du Gard ? 

Corentin Carpentier : Cela fait deux ans et demi que je suis président.  Nous sommes plus d’une centaine dans notre mouvement. Aujourd’hui, je pense que je suis arrivé au bout des objectifs que je m’étais fixés, comme par exemple celui de décloisonner le champ politique. Avec Howard Dooley, nous sommes entrés en même temps en politique. Il avait envie de prendre des responsabilités. Je vais lui laisser l’opportunité d’écrire sa propre page au sein des Jeunes UDI.

Quel est votre bilan en tant que président ? 

Quand je suis arrivé, il y avait tout à construire. Il fallait créer un mouvement militant qui investisse le terrain. Nous l’avons fait. Nous avons organisé des événements en dehors de la permanence, nous sommes allés à la rencontre des jeunes, des étudiants. Par exemple, nous avons mis en place la « Battle des idées », où à chaque fois une cinquantaine de jeunes sont présents, dont beaucoup d’étudiants. Il y a également les « cafés débats » avec des jeunes responsables d’autres partis (PS, PCF, Les Républicains)… Je regrette que les Jeunes FN ne soient pas venus débattre avec nous. Nous avons la volonté de créer des débats constructifs. Enfin, aujourd’hui, on peut dire que l’UDI est l’un des deux mouvements jeunes les plus importants du Gard, avec celui des Républicains.

Quel est votre meilleur souvenir et a contrario, le plus mauvais ? 

Le meilleur, c’est la bande de copains que sont les Jeunes UDI ! Nous sommes une équipe soudée et ça s’est vu notamment lorsque l’on a reçu la tête de liste Les Républicains-UDI Dominique Renié au Grau-du-Roi pendant la campagne des Régionales. Nous avions visité Port Camargue puis la coopérative des pêcheurs… Ce fut un bon moment de partage.
Après, mon plus mauvais souvenir… En fait, j’ai laissé une grande liberté à tous les jeunes. Mais il y en a qui en ont profité pour faire des coups foireux. Alors, c’est facile de critiquer, mais ceux qui en sont victimes ce sont souvent ceux qui font les choses.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Lire aussi : NÎMES 2014. Corentin Carpentier, relégué en bas de la liste Fournier/Lachaud pour les municipales?

GARD Colère et déception pour Olivia Muller qui quitte les Jeunes UDI

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité