Actualités

ALÈS La vente de muguet, oui, mais pas n’importe comment

muguet

A l'approche du 1er mai, le maire d'Alès, Max Roustan, rappelle la réglementation de la vente de muguet par les particuliers sur la voie publique. Elle n'est autorisée que pendant la journée du 1er mai. Il est également interdit aux vendeurs d'importuner les passants et d'attirer leur attention par des appels ou autres annonces. Le muguet doit être vendu en l'état, sans racines, sans vannerie ni poterie, papier cristal, sans adjonction d'aucune autre fleur, plante ou végétal. Enfin, les vendeurs devront se tenir à au moins 40 mètres des fleuristes et étals de commerçants fleuristes des marchés.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS La vente de muguet, oui, mais pas n’importe comment”

  1. Est ce que ce monsieur est aussi soucieux de la loi quand il permet à ses amis de construire en zone inondable ou lorsqu’il fait détruire des prairies humides riches d’une biodiversité rare?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité