Economie

ROCHEFORT Cette start-up qui veut « mettre un grand coup de pied dans la fourmilière » des sites web pros

Les rochefortais Boris Delécluse et David Gianonatti lancent une nouvelle start-up (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les rochefortais Boris Delécluse et David Gianonatti lancent une nouvelle start-up (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Comme le dirait Otis, « la vie, c’est d’abord des rencontres. » Et c’est vrai aussi dans les affaires.

Ici, en l’occurrence, la rencontre s’est produite au Business Club de Rochefort-du-Gard il y a quelques mois.

« On parle de vous sur internet que vous le vouliez ou non »

David Gianonatti, rochefortais fondateur il y a huit ans du site internet ou-dejeuner.com, qui regroupe des milliers d’adresses de restaurants, vient y présenter son nouveau projet, Easy Restaurant Online. « Il m’a détaillé son concept, et je me suis dit que c’était un truc de fou », se souvient le rochefortais Boris Delécluse, de l’entreprise Photo Boost, fondateur du Business Club et membre de la French Tech culture d’Avignon.

Il décide alors de rejoindre le projet monté par David Gianonatti et le responsable marketing Mathieu Delaune. Un projet qui consiste à développer des sites internet, ainsi que toute une stratégie de communication ad hoc, pour les restaurateurs. « Aujourd’hui, quand vous avez un restaurant, on parle de vous sur internet que vous le vouliez ou non », explique Boris Delécluse, désormais en charge de l’aspect commercial, en évoquant les sites de type TripAdvisor, sur lesquels les clients laissent leur avis. « Il y a un danger, que celui qui cherche un restaurant en ligne tombe là dessus en premier », poursuit Boris Delécluse.

Alors Easy Restaurant Online propose de « prendre la main » pour « ressortir en premier », fidéliser ses clients et en conquérir de nouveaux. « On prend en charge la construction du site web, on reprend les menus, les horaires, l’emplacement, le tout dans le respect de la charte graphique qu’on reprend sur les réseaux sociaux et on inscrit le restaurant sur au moins dix annuaires et sites d’avis client, parce que 80 % des gens qui cherchent un restaurant vont d’abord sur un site d’avis », détaille Boris Delécluse. Et sur ces sites, que l’avis soit positif ou négatif, « il faut répondre, affirme-t-il. Nous on informe le client de tous les avis. » Leur offre propose également une possibilité de réservation, voire de commande et de règlement en ligne.

Des prix cassés

Bref, l’idée est de connecter les restaurants, trop souvent équipés de sites vitrines pas ou peu mis à jour, « une Porsche mais sans le moteur », métaphorise le spécialiste marketing. C’est d’ailleurs ce qui a donné l’idée à David Gianonatti, qui, avec son annuaire ou-dejeuner.com en a vu des sites web de restaurants : « soit il n’y en avait pas, soit ils étaient peu conviviaux et sans aucun service lié à la restauration. » Alors il a commencé à y travailler il y a deux ans pour monter un système stable, simple et optimisé pour les restaurateurs.

Et si la start-up gardoise compte « mettre un grand coup de pied dans la fourmilière », dixit Boris Delécluse, c’est aussi qu’elle compte casser les prix. Là où un site web pro coûte facilement entre 2 et 3 000 euros, eux ne prennent que « 250 euros pour créer le site, faire tout le boulot de référencement et refaire la charte graphique, puis 59 euros par mois avec un engagement d’un an, soit 69 euros par mois sans engagement. On est tellement sûrs de nous que si le client estime qu’il y a mieux ailleurs, on le laisse partir », présente Boris Delécluse.

En attendant, pour les faire venir l’entreprise cherche des vendeurs dans l’optique de son lancement officiel début mai, et ne cache pas ses ambitions : « on a déjà des clients, affirme Boris Delécluse. On a tellement de monde que ça intéresse qu’on va reproduire ce concept. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité