Economie

ALÈS AGGLO Office de tourisme : l’heure du changement

Office de tourisme d'Alès. EL/OG
Office de tourisme d'Alès. EL/OG

Tandis que les offices de tourisme d'Alès Agglo viennent de fusionner, il s'agit désormais pour Cévennes Grand Sud de se moderniser et de se structurer pour proposer une offre attractive aux éventuels visiteurs. Début de saison sous le signe du changement.

Le 1er janvier 2015, les quatre offices de tourisme d'Alès Agglo deviennent une seule et même entité : Cévennes Grand Sud. Un an plus tard, sa directrice Bernadette Price quitte ses fonctions et une nouvelle dirigeante investit les lieux. "Il fallait trouver une structure. C'est fait et c'est du travail en moins à faire. On peut maintenant se concentrer sur la promotion du tourisme", se satisfait Bonifacio Iglesias, vice-président de l'agglo en charge du tourisme.

Nouveau visage, nouvelle vitrine. Depuis le 23 février dernier, Cévennes Grand Sud est doté d'un site web flambant neuf. Objectif : rebooster le tourisme local. Fleurons du patrimoine cévenol, la bambouseraie et le petit train d'Anduze - pour ne citer qu'eux - voient tous deux la fréquentation est en baisse. "Ce site devient notre outil principal de promotion de l'offre locale", ambitionne Marion Ricquebourg. Cette ressource numérique propose des récit d'expériences de consommateurs, ainsi que des séjours sur mesure, sélectionnés sur deux critères principaux : le type de voyage et la saison. Une idée appréciée des acteurs touristiques de la région qui attendent surtout l'arrivée de la réservation en ligne. "D'ici l'été, on veut apporter un paiement sécurisé en ligne pour les grottes, le petit train....", rassure Daniel Lelièvre, président de l'Office de tourisme et patron de la Grotte de la Salamandre.

Deuxième investissement : la restauration des bureaux d'accueil d'Alès et Anduze. Bois industriel pour le premier, vase et voyage en train pour le second, les espaces ont été modernisés pour un coût total de 45 000 €. "Ca devenait une priorité, pour faciliter le lien avec les conseillers", assure Marion Ricquebourg.

Autres nouveautés : des visites des coulisses du Cratère, de Vézénobres et Anduze de nuit, et une carte touristique départementale. Bureau de tourisme itinérant, Biti, créé en 2015, reprend également du service pour une seconde saison. Il avait enregistré 10 000 visites l'an dernier.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité