ActualitésPolitique

GARD Un comité ad hoc pour surveiller les finances du Département

Le président PS du Département, Denis Bouad. Photo : Coralie Mollaret.
Le président PS du Département, Denis Bouad. Photo : Coralie Mollaret.

Le président Denis Bouad (PS) a mis en place un « Comité de suivi des finances du conseil départemental » : treize élus, toutes tendances confondues, composeront cette instance. Un pas de plus vers une gouvernance constructive, dictée par l'absence de Majorité absolue au Département.

Depuis les élections de 2015, la situation politique du conseil départemental est inédite. Inédite puisque des urnes n’est sortie aucune majorité absolue. La gauche (PS-PCF-EELV) ne règne plus en maître. Arrivée toutefois en tête, elle doit gouverner le Département en tenant en compte des avis et velléités de ses adversaires de la droite et du centre. Pour l’heure, la « méthode Bouad » semble fonctionner. Transmission des documents et réunions de travail avec les présidents des groupes d’opposition… La ligne de conduite de l’exécutif a permis, début avril, d’entériner le budget 2016 (1,183 milliard). Ce qui n’était pas gagné d’avance.

Treize élus composeront ce Comité 

Alors, pour continuer sur ces bases « constructives », l’exécutif a proposé la création d’un « comité de suivi des finances de la collectivité ». Objectif : « suivre l’exécution du budget toujours dans l’intérêt des Gardoises et des Gardois », confie le cabinet. Cette nouvelle instance remplace ainsi le Comité de pilotage des audits, mis en place en juillet dernier.

Composé de 13 élus, ce nouveau Comité regroupe l'ensemble des tendances politiques de la collectivité : quatre élus PS (Olivier Gaillard, Martin Delord, Maryse Giannaccini et Françoise Laurence Perrigot) ; deux élus PC (Christian Bastid et Jean-Michel Suau) ; 4 élus du Bon Sens Républicain (Laurent Burgoa, Eddy Valadier, Pascale Bories et Caroline Breschit) ; 2 élus UDI (Gérard Blanc et Philippe Ribot) et un élu FN (Nicolas Meizonnet).

Les élus doivent prochainement se réunir pour installer officiellement le comité.

Coralie Mollaret

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARD Un comité ad hoc pour surveiller les finances du Département”

  1. La dette de l’Agglo d’Alès par habitant est 2 à 3 fois supérieure : il y a donc urgence à mettre en place ce type de comité de surveillance pour cette AGGLO championne de la dette. Nul doute que la droite, en toute logique comptable, sera d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité