A la uneActualités

FAIT DU JOUR Bodegas, animations taurines, sécurité : la Feria d’Alès se prépare !

Plusieurs animations se dérouleront dans le lit du Gardon. Photo Éloïse Levesque/Objectif Gard
Plusieurs animations se dérouleront dans le lit du Gardon. Photo Éloïse Levesque/Objectif Gard

J-6 avant la Feria de l'Ascension à Alès. Depuis 28 ans qu'elle existe, son organisation est aujourd'hui une affaire bien rodée. Un seul mot d'ordre : l'événement doit rester familial, avec toutefois quelques nouveautés.

Elle n'a pas la même ampleur que celle de Nîmes ou Béziers, mais elle attire tout de même chaque année près de 250 000 festaïres de toute la région et même au-delà : « Certains aficionados viennent des départements du Rhône et de la Loire », constate Didier Cabanis, président de Toro Alès Cévennes, l'association délégataire des arènes de la ville depuis quatre ans. C'est elle qui est en charge d'organiser les spectacles dans l'amphithéâtre taurin.

Pour ouvrir la saison estivale dans les meilleures conditions, des travaux viennent d'être réalisés aux arènes du Tempéras. « Nous avons refait l'étanchéité, consolidé les arches, repeint les barricades et agrandi les emplacements pour les spectateurs ». Ces derniers ont désormais plus d'espace pour s'asseoir, réduisant la jauge d'environ 200 places, soit une capacité totale de 2 700 personnes. Comme chaque année, une novillada et deux grandes corridas auront lieu. Nouveauté : une course camarguaise supplémentaire sera proposée le samedi.

Trois nouvelles bodegas

Mais la Feria, c'est aussi et surtout les bodegas, de jour, comme de nuit ! Une fois n'est pas coutume, tous les emplacements sont occupés, portant à 25 le nombre de stands contre 22 l'an dernier. Parmi eux, les associations Dolce Vita et Au bon tonneau se sont unies pour tenter l'aventure pour la première fois. « Nous avons de moins en moins de dotations et nous travaillons sur l'auto-financement. On s'est dit que ça pourrait être sympa, la mairie a dit oui », explique Simone Ciaccio, président de Dolce Vita, installée à La Grand'Combe.

Pour se démarquer de ses voisins ancrés dans le paysage alésien, les associés serviront des tapas, du bon vin et du champagne. Le tout agrémenté de fromages affinés et de crudités. L'après-midi, une maquilleuse pour enfants animera les lieux et tous les soirs, la musique battra au son des années 80 à aujourd'hui. Cerise sur le gâteau, un carré privé sera aménagé pour les clients « sélects ». Deux autres bodegas font leur entrée sur le boulevard Louis Blanc : Familles de Rochebelle et Alès Cévennes Athlétisme.

25 bodegas seront réparties sur la place de l'Hôtel de ville, la rue Albert 1er et le boulevard Louis Blanc. Photo Éloïse Levesque/Objectif Gard
25 bodegas seront réparties sur la place de l'Hôtel de ville, la rue Albert 1er et le boulevard Louis Blanc. Photo Éloïse Levesque/Objectif Gard

Rodéo mécanique, bandido et abrivados géante

Pégoulade, encierro, abrivados, course gardonnenque, lâcher d'anoubles, concours de lancer de plateau, paquito... : côté animations de rue, le programme est dense. Il sera complété par quelques nouveautés dont une bandido de huit taureaux de la manade Baroncelli le jeudi soir au départ de la rue de la Meunière jusqu'au Pont Vieux. Sur la place de la mairie, toujours le jeudi, de nombreux groupes gipsy se succéderont sur le podium. Beaucoup sont déjà connus de la Feria d'Alès (Rumba y Compas, Soledad association alésienne, Lumbre, etc.).

En parallèle, le concours d'abrivados réunira 25 taureaux de la manade Aubanel pour son lâcher final. Une manière de célébrer les 25 ans de cette compétition à Alès. Enfin, très demandé, le rodéo mécanique jusqu'alors réservé aux enfants, pourra être chevauché par des adultes le samedi.

A quand les gobelets réutilisables ?

Tandis que Nîmes a déjà sorti plusieurs éditions de gobelets réutilisables, Alès est toujours à la traîne. « On a proposé à la Jeune chambre économique de gérer le projet, ça n'a pas pu aller au bout pour diverses raisons. Mais ce sera obligatoire l'année prochaine, donc nous devrons nous y mettre », justifie Raphaël Vasquez, responsable des animations festives et culturelles à la mairie d'Alès. En contrepartie, 1 000 gobelets à l'effigie du paquito seront tout de même distribués gratuitement aux participants de l'épreuve.

De son côté, l'école des Mines a pris les devants : 150 verres en plastique avec le logo de l'établissement ont été commandés. Un chiffre symbolique pour le démarrage : « Nous avions un budget limité et nous ne sommes pas sûrs de tous les vendre. Même si c'est le cas, nous perdrons de l'argent. C'est juste un test pour voir si ça va marcher », indique Célia Ancer, du Cercle des élèves de l'école.

Les forces de l'ordre sur le qui-vive

Pas de Feria sans dispositif de sécurité. 60 agents de la police municipale seront dans les starting-blocks, dès ce dimanche pour le montage, jusqu'au lundi suivant pour le démontage. 30 personnes de la police nationale seront également sur le terrain chaque jour.

Mais pour Marian Mirabello, monsieur Sécurité à la mairie d'Alès, ce n'est pas suffisant, même si l'état d'urgence ne nécessite pas de renforts particuliers. « Il nous manque 80 à 100 agents par jour », estime t-il. « A partir du moment où l'événement est autorisé, il appartient à la Préfecture de mobiliser ces effectifs. Nous ne savons pas encore si ce sera le cas », s'inquiète t-il. D'ici mercredi, plusieurs réunions de travail sont prévues à la Préfecture sur le sujet.

Par ailleurs, aucun dispositif spécial n'est prévu pour les anti-corrida qui n'ont pas effectué de déclaration officielle de rassemblement. « Mais nous ne sommes pas à l'abri d'actions non déclarées », prévient Marian Mirabello. Il le sait par expérience, chaque édition a son lot d'imprévus...

Le programme complet de la Féria d'Alès

Éloïse Levesque et Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité