Actualités

VAUVERT Un Conseil municipal constructif et calme

Conseil municipal
Conseil municipal (Photo Archives Anthony Maurin).

Conseil municipal très calme, unanime et allant de l’avant. Elus de tous bords se sont montrés particulièrement constructifs et à l’écoute les uns des autres.

De manière chronologique, l’aire de mise en valeur du patrimoine concernant les abords du château de Montcalm est votée favorablement et se pose dans la continuité de ce que fait la commune depuis longtemps quand on parle d'architecture et de patrimoine.

Petit hic en revanche quant à l’avenir de la Perception à Vauvert… Nicolas Meizonnet, FN, a fait part de ses inquiétudes de voir filer l'Etat de sa ville. Jean Denat, maire de Vauvert, a répondu que "la perception pourrait quitter Vauvert à cause du rapprochement souhaité par l'Etat entre Vauvert et Vergèze. Un projet a été présenté dans ce sens, je m’y suis opposé et j’ai obtenu un changement de décision. En 2018, nous pourrions même abriter un autre service, un centre des impôts. Il nous faut faire des travaux avant 2017 mais il est important que l’on maintienne le service public à Vauvert, pour autant, rien est officiel".

Toujours au rayon des surprises, le recrutement impossible en interne d'une personne pour s'occuper de l'entretien du cimetière... Il faudra donc miser sur un "Contrats d'Avenir" pour s'en sortir!

Pour le second semestre 2016, près de 42000 euros seront attribués au centre culturel Robert Gourdon et concernant RIVES, plus de 48000 euros seront versés au centre social pour que la structure puisse terminer l'année et poursuivre ses actions. D'autre part, une convention de partenariat pour favoriser l’émergence d’un projet agricole local compatible avec la restauration et la préservation des ressources en eau est validée par le Conseil municipal. Vauvert ira vers une meilleure qualité et une gestion pérenne de son eau afin de lutter contre les pollutions, protéger les captages tant sur la qualité que sur la quantité de cette précieuse ressource.

Enfin, 2 questions émanaient directement de Jean Denat. La première concernait le nom de la future Région. Au choix pour les élus du Conseil municipal, les 5 noms soumis au vote. Vauvert choisira finalement et simplement Languedoc (18 voix). Les autres noms, Languedoc-Pyrénées (4 voix), Occitanie (2 voix), Occitanie-Pays Catalan (3 voix) et rien du tout pour ce pauvre Pyrénées-Méditerranée, ne font pas recette. Pour Jean-Louis Meizonnet, en local, l'élu FN choisi Occitanie-Pays Catalan mais son groupe à la Région ne votera pas comme lui. Pour Jean Denat, qui lui aussi aurait choisi un autre nom que Languedoc, Le Midi, "un seul nom est plus facile à retenir, plus identitaire que 2 noms accolés".

L'ultime question évoquait les Etats généraux du rail. Pour le premier magistrat de la ville, "L'étoile ferroviaire de Nîmes est une des rares en France à avoir 5 branches, elle est donc importante. Ce que nous demandons, c’est l’augmentation jusqu’à 14 A/R + 2 A simples entre Vauvert et Nîmes. Ensuite, il faudra optimiser nos embranchements ferroviaires. Il y en a 2 à Vauvert et ils sont aujourd’hui l’image du passé alors qu’ils sont porteurs d’avenir. La politique du wagon isolé ne fonctionne plus ici et il faut la remettre à l'ordre du jour… Un opérateur local pourrait très bien assurer l’évacuation par train de la zone industrielle qui pourrait ainsi continuer de se développer".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité