ActualitésEconomie

NÎMES Des drônes pour surveiller ses vignes

Un drone de la société Air Pixels en démonstration au domaine d'Assas. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Un drone de la société Air Pixels en démonstration au domaine d'Assas. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

À l'invitation de l'UPE 30, Air Pixels, société spécialisée dans la transition numérique, a fait une démonstration de l'utilisation d'un drone dans une propriété viticole.

La haute technologie n'est pas l'ennemi de l'agriculture. C'est en tout cas le message qu'est venu faire passer Lilian Perona, dirigeant de la société Air Pixels basée à Avignon. À ses côtés, Jean-François Cesarini, directeur de la communication du label French Tech Culture, est convaincu : "Toutes les entreprises ont un large intérêt à intégrer le numérique, mais leurs dirigeants ont encore une appréhension." Car au delà des sociétés connectées et informatisées, la transition numérique pourrait s'avérer utile même jusque dans une exploitation agricole.

Améliorer les rendements

À l'aide de caméras conceptualisées à l'INRA, les drones sont capables de cartographier un espace prédéfini afin de faire apparaitre certaines défaillances des sols comme le stress hydrique. "Cela peut faire gagner de l'argent à des exploitants notamment dans le dosage de leur pesticide" indique Jean-François Cesarini. Ces drones permettent également de modéliser une vigne en 3D pour localiser ses besoins. Les rendements pourraient en être amélioré, alors que le calcul des manques se fait aujourd'hui à la main.

L'entreprise, présente dans de nombreux showrooms de la région, propose des tests gratuits.

Air Pixels : 06 09 35 39 99

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Des drônes pour surveiller ses vignes”

  1. Intéressant sauf que l’INRA ne fait pas de bonne camera, c’est pas vraiment leur spécialité …
    Et « Air Pixels » probablement très compétent en vol de drone et prise d’image ne sait pas quoi faire des data collectées, ils n’ont pas d’agronome … et s’ils en ont un, cet agronome ne connait pas grand chose à l’imagerie multispectrale … pour savoir que faire : http://www.iqeus.com
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité