Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Un tournoi de foot en mémoire du gendarme Soler, tué en service

Hier, lors du tournoi en mémoire du major Soler, à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier, lors du tournoi en mémoire du major Soler, à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Nous sommes le 22 décembre 2000, en pleine nuit, à Pont-Saint-Esprit.

Le major spiripontain Laurent Soler, 35 ans, revient de Lussan. Avec un collègue, ils ont été appelés pour une disparition de personne âgée.

A leur retour à Pont-Saint-Esprit, ils tombent sur un cambriolage en cours dans une agence d’assurance située non loin du rond-point de l’Europe. Une course-poursuite s’engage entre le major Soler et un des malfaiteurs. Un coup de feu retentit, le major Soler tombe, mortellement touché à la tête.

« Passer un bon moment en pensant à lui »

Aujourd’hui, la rue où se sont déroulés les faits porte le nom du gendarme, dont la mort avait ému bien au delà de ses proches et collègues. C’est en sa mémoire que le tournoi annuel de football de la gendarmerie gardoise se tient chaque année depuis. La dernière édition en date se tenait hier au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit, pour la première fois depuis des années et un exil à Laudun.

« Ce tournoi existait de son vivant, explique l’adjudant Lionel Guyon, trésorier de l’Amicale de la gendarmerie de Bagnols, qui a connu le major Soler. A la suite de son décès nous avons décidé de le renommer en sa mémoire. »

Une partie des organisateurs du tournoi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Une partie des organisateurs du tournoi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Sur le même principe que les Foulées Capel, organisées chaque année en mars en mémoire du gendarme Richard Capel, lui aussi tué en service en 1998 à Lussan, l’idée est « de passer un bon moment en pensant à lui », résume le président de l’Amicale et chef de la brigade de recherches de Bagnols Marc Négrier. L’occasion aussi de transmettre aux nouvelles recrues l’histoire de la brigade, et celles de ses deux gendarmes morts en service.

Quelque 150 gendarmes ont participé tout au long d’une journée rendue possible grâce à l’implication des gendarmes, de la municipalité, du FCBP et d’entreprises locales.

Le meurtrier du major Soler a été condamné

Loin d’être tombé dans l’oubli, le meurtre du major Soler n’est pas non plus resté impuni. L’enquête a rapidement permis de remonter jusqu’à Hicham Bouaouiche, un ancien athlète Marocain ayant participé aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996, depuis installé dans le sud de la France, qui a fait le casse de l’agence d’assurances avec deux complices.

Arrêté en 2001 après une cavale de plusieurs semaines au Maroc, il a été condamné à une peine de 30 ans de prison par la cour d’appel de Rabat en 2004.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité