Actualités

NÎMES Enquête après un sabotage à la SNCF

DR
DR

La Sncf a déposée plainte contre x jeudi matin pour un acte de malveillance survenu à Nîmes dans la nuit de mardi à mercredi.

Des cales installées sur les rails juste devant la locomotive et servant à bloquer le train ont été délibérément enlevées. Une action "inadmissible et irresponsable" selon une source interne à la Sncf "qui aurait pu avoir des conséquences matérielles ou pire humaines". En effet les cales servent à stabiliser le train et à sécuriser les voies. "Sans les cales la machine à  l'arrêt peut glisser" indique le même témoin. Ce système réglementaire est obligatoire sur certaines locomotives. "Avec cet acte de malveillance, la machine très lourde aurait pu percuter des salariés qui travaillaient de nuit sur les rails ou emboutir une autre machine" affirme la direction régionale de la communication de la Sncf.

Une enquête est en cours pour retrouver le ou les saboteur (s).

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité