Economie

RÉGION 90 M€ pour 30 000 places de formations supplémentaires

La formation au métier de soudeur dure 7 mois. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le Plan régional de mobilisation pour l’emploi et la formation en Languedoc Roussillon Midi Pyrénées entre dans sa phase opérationnelle.

Après la signature en avril dernier, d’un protocole d’accord entre la Région, l’Etat et les partenaires sociaux sur la déclinaison régionale du Plan 500 000 pour l’emploi et la formation professionnelle, les élus régionaux réunis en commission permanente ce vendredi 27 avril, ont adopté, sur proposition de la présidente de Région Carole Delga, deux conventions précisant avec l’Etat et Pôle Emploi la répartition et les modalités de financement des actions de formations supplémentaires mises en place en 2016.

Ce Plan représente, au niveau régional, un engagement de 90 M€ pour financer 30 000 places de formation supplémentaires par rapport à 2015, portant à 90 300 le nombre total de places en formation pour les demandeurs d’emplois en Languedoc Roussillon Midi Pyrénées en 2016. A cette somme s’ajouteront 21 M€ des partenaires sociaux (par le biais du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels), qui permettront de procéder à des formations supplémentaires fin 2016.

Sur ces 30 000 places nouvelles, la Région s’engage à renforcer de plus de 9 000 places supplémentaires ses programmes de formations. Pôle Emploi formera 21 000 personnes de plus qu’en 2015. En tant que chef de file en matière de formation professionnelle, la Région assurera la coordination des achats de formations et veillera à la mise en cohérence de l’offre sur son territoire.

Comme l’a souhaité Carole Delga, l’effort de la Région sera notamment porté sur les formations qualifiantes et pré-qualifiantes : « Notre objectif est de permettre aux personnes les plus fragiles, les plus éloignées de l’emploi, d’accéder à des certifications reconnues et de leur garantir ainsi une insertion durable sur le marché du travail. Nous allons également étoffer en priorité notre offre de formation sur des métiers porteurs d’emploi. Je pense au numérique, au BTP, à l’industrie, au tourisme-hôtellerie-restauration ou encore à l’agriculture », a notamment déclaré Carole Delga avant d’ajouter : « Nous le savons, la formation reste une arme essentielle pour lutter contre le fléau du chômage. La Région mettra tout en œuvre, avec l’ensemble de ses partenaires, pour faire du combat pour l’emploi une réussite pour l’ensemble de nos concitoyens ».

Afin de lancer sans délais de nouvelles actions de formations, la Région a également voté, lors de la commission permanente de ce vendredi 27 mai, une enveloppe globale de 14,7 M€ pour la formation des demandeurs d’emplois sur ses différents dispositifs (le programme régional de formation professionnelle, le programme régional qualifiant, les dispositifs pré-qualifiants Cap Métiers et Cap Avenir et les écoles de la 2ème chance…).

Ce rapport a été adopté, seuls les groupes Front national – Rassemblement Bleu Marine et Union des Elus de la Droite et du Centre ayant voté contre.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité