ActualitésCulture

NÎMES Théâtre Christian Liger : huit dates à retenir pour 2016/2017

La programmation 2016/2017 dévoilée ce mardi. (Photo Baptiste Manzinali  / Objectif Gard)
La programmation 2016/2017 dévoilée ce mardi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Une saison culturelle s'achève, une autre recommence. Au théâtre Christian Liger, on joue la carte de la diversité avec spectacles familiaux, compagnies locales, œuvres classiques revisitées et chroniqueur star à l'appuie. Petit tour d'horizon sur ce qu'il ne faudra pas rater en 2016/2017.

La presque histoire de la musique, mardi 4 octobre à 14h30 et mercredi 5 à 10h

Trois musicologues dotés d'une bonne volonté débordante viennent orchestrer leur version de l'Histoire de la musique, depuis le commencement et jusqu'à la fin. Enfin, c'est ce qu'ils prétendent. Aidés d'instruments divers et d'une galerie de costumes aux références historiques parfois aléatoires, ces trois experts présumés dévoilent quelques grands secrets d'époque, invitent parfois le public à voyager à travers les continents et tiennent par-dessus tout à illustrer chacun de leurs propos. Tour à tour chanteurs, musiciens, conteurs et danseurs, ils présentent là une fresque aux allures d'épopée, des temps préhistoriques à l'époque contemporaine en passant par la grande période classique.

Le spectacle s'adresse au jeune public avec le partis-pris de proposer une autre lecture aux adultes.

André Manoukian et China Moses, mercredi 12 octobre à 20h

Après une collaboration fructueuse sur l'album d'André Manoukian, So in love, China Moses et le célèbre pianiste auteur compositeur ne se sont plus quittés, artistiquement. En 2013, ils décident de monter un spectacle en piano/voix pour rendre hommage aux grands noms du jazz et à leurs Torch Songs, ces classiques du jazz et du blues faits pour rallumer la flamme des amours impossibles et qui ont également la vertu de vous enflammer en les écoutant. Ils ont choisi la formule du duo pour laisser libre cours à leur amour pour ces chefs-d’œuvre d'émotion.

The King of Kingdom, mercredi 9 novembre à 20h

De ionesco en passant par Shakespeare, du Roi nu au Roi se meurt, du Roi Lear à la Nuit des Rois et de Richard III à père Ubu, ce spectacle est une mise en abîme grotesque du théâtre et du pouvoir politique, à travers la folie d'un clown mégalomane autoproclamé. Un vieux roi poussiéreux s'entoure d'une communicante sur le retour et d'un musicien intérimaire pour reconquérir son royaume imaginaire. Il sait que l'arme de la conquête reste aujourd'hui comme hier la mise en scène du pouvoir.

Espanhol d'aqui, samedi 10 décembre à 20h

La pièce met en scène deux familles : l'une française, M. et Mme Delpech, propriétaires d'une exploitation viticole ; l'autre espagnole, M. et Mme Fuensanta, immigrés économiques, employés agricoles avec leur fille Maria et le grand-père Paco, réfugié républicain. À travers ces deux familles se pose la question d'un avenir ui ne peut porter tous les rêves. Ceux de Dolorès et Esteban Fuensanta qui, depuis 11 ans d'une vie rustre de labeur et de volonté, ont réussi à constituer une petit pécule : servira-t-il à un retour honorable au pays, ou à une installation plus définitive dans la vie française ?

L’œuf, la poule ou Nicole ?, jeudi 26 janvier à 20h

Révélée en radio, par ses chroniques hebdomadaires sur France Inter et en télé par ses passages dans "On n'demande qu'à en rire" ou "Folie passagère", Nicole Ferroni vient nicher, cette saison, au théâtre Christian Liger. Son spectacle, elle le couvait depuis des années. Comment expliquer sinon que Nicole Ferroni, ancienne enseignante en biologie ait eu la bonne idée de jeter la craie au profit de la scène ? Résultat de cette évasion audacieuse : une lente incubation et, au final, ce premier spectacle sorti de sa nouvelle coquille, "L'oeuf, la poule, ou Nicole ?". De cette nichée surgissent des personnages inattendus : de l'odieuse bourgeoise à l'ingénue gamine qui rêve de transformer son frère en escalope panée, du rappeur engagé prenant faot et cause pour le pain de Chantal Goya contre le chasseur, à la diva déchue en mal de confidences amoureuses, Nicole Ferroni, nous concocte là une omelette rissolée à sa façon.

Fuck America, mardi 14 mars à 20h

Au commencement il y a un "putain de livre", un roman explosif, un ovni littéraire. Une langue qui claque. Une verve féroce, décomplexée, iconoclaste, drôle et bouleversante qui percute. Jakob Bronsky, tout juste rescapé de la shoah, hante une Amérique des laissés-pour-compte et des minables bien loin du rêve de terre promise. Ecrivain la nuit, crève la faim le jour, il trimballe, de petits boulots en rencontres loufoques, son appétit de vivre, les affres de la création et des fantasmes torrides; Situation incongrues, dialogues déjantés et acides cultivant jusqu'au bout la consternation désopilante.

Djade, samedi 22 avril à 20h

Chanteuse de formation lyrique, ancienne élève du Conservatoire de Nîmes, Djade est une vraie découverte musicale. AUteure, compositrice et interprète, c'est une artiste complète. Son style naturel, joyeux et rayonnant nous entraîne dans un subtil univers entre pop et soul. Compositrice de talent et auteure exigeante, Djade nous offre une palette artistique aux multiples couleurs où se mélangent les styles jazzy soul, rythm'n blues, pop, agrémentée de sonorités hispaniques.

Francis Huster se glisse dans la peau d'Albert Camus, jeudi 11 mai à 20h

Francis Huster a consacré une partie de sa vie à interpréter, adapter, mettre en scène, Albert Camus. Pour le centenaire de la naissance du Prix Nobel, il lui a même consacré un ouvrage salué par la critique et plébiscité par le public. L'acteur a tenu à faire revivre sur scène non seulement Albert Camus au destin tragique, mais aussi toute une époque : celle des années sanglantes des deux guerres mondiales et la déchirure de la Guerre d'Algérie qui crucifia l'écrivain jusqu'à la mort.

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité