Actualités

NÎMES La 236ème promotion des Gardiens de la Paix est sortie

La nouvelle promotion des Gardiens de la Paix issue de lEcole Nationale de Police de  Nîmes Photo Anthony Maurin).
La nouvelle promotion des Gardiens de la Paix issue de l'Ecole Nationale de Police de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Du monde, beaucoup de monde, peut-être un peu plus qu'à l'accoutumée pour la sortie de cette 236ème promotion des Gardiens de la Paix de l'Ecole Nationale de Police de Nîmes.

Cette 237ème promotion est en formation à Nîmes depuis le 1er septembre 2015. Sur la totalité de la France, 1244 futurs Gardiens de la paix étaient inscrits, 500 sont à Nîmes soit environ 40% de l'effectif national. Sur les 7 sites français de formation, les Gardiens de la Paix ont appris leur futur métier. En fin de formation, il restait 477 Gardiens de la paix dont environ 20% de femmes à Nîmes.

82 000 m² de bâtiments et une superficie de 37,7 hectares pour cette école nationale de Police créée en 1998 à partir de l'ancienne Base Aérienne de Courbessac. Elle a pour vocation d’assurer la formation initiale des élèves gardiens de la paix, des adjoints de sécurité et des cadets de la République ainsi que la formation continue de gradés et gardiens  Depuis 2013, elle reçoit les formations initiales pour la police technique et scientifique (PTS) et est jumelée avec les écoles de police de Campina (Roumanie) Legionowo (Pologne) Güstrow (Allemagne) et Sidi-Bel-Abbès en Algérie.

Pour les plus doués de cette 237ème promotion, comme par exemple le major nîmois qui a dépassé la note finale de 18/20, le choix de l'affectation est primordial. Le major nîmois ira dans le Var. Carl Accettone, directeur de cabinet du préfet du Gard, présidait la cérémonie de sortie.

Les élus et les hautes autorités étaient présents lors de la cérémonie Photo Anthony Maurin).
Elus et hautes autorités étaient présents lors de la cérémonie (Photo Anthony Maurin).
Beaucoup de monde pour cette 237ème promotion Photo Anthony Maurin).
Beaucoup de monde pour cette 236ème promotion (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité