Actualités

NÎMES Rendez-vous aux jardins… de la Fontaine

Beaucoup de monde pour assister à une visite guidée historico-jardinière aux Jardins de la Fontaine (Photo Anthony Maurin).
Beaucoup de monde pour assister à une visite guidée historico-jardinière aux Jardins de la Fontaine (Photo Anthony Maurin).

Botanique, spectacles, musiques, promenades, visites guidées, lectures ou encore ateliers découvertes, les "Rendez-vous aux Jardins" et leurs couleurs édition 2016, plaisent aux Nîmois. Retour en images.

C'est une animation qui fonctionne, qui donne du liant et de l'intérêt au site. Du liant car en centre-ville, bien souvent, les espaces verts sont délaissés au profit des places et lieux plus confinés alors qu'ils proposent une évasion facile, peu onéreuse et garantie. De l'intérêt parce que dans le fond, les nîmois connaissent mal les Jardins de la Fontaine. On s'y promène jeune, on y flirte, on y prend les photos de son mariage, on s'y balade en famille... la boucle est bouclée mais quid de la compréhension de ce poumon de la cité.

En bas à droite, un petit groupe apprend lhistoire des jardins mais aussi le rôle des fleurs et du paysage dans cet ancien lieu de culte, fondateur de Nîmes (Photo Anthony Maurin).
En bas à droite, un petit groupe apprend l'histoire des Jardins mais aussi le rôle des fleurs et du paysage dans cet ancien lieu de culte, fondateur de l'identité de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

"Rendez-vous aux jardins" est une festivité nationale qui met en valeur les jardins et leur art de vie. Cette année, la thématique principale évoquait les couleurs que l'on trouve dans ces parcs et les Jardins de la Fontaine n'échappaient pas à ce week-end festif. Les jardiniers s'emploient à nous transporter avec des essences spéciales, les peintres relatent exactitudes et envies débordantes dans leurs oeuvres avec des contrastes et des couleurs parfois imaginaires mais l'essentiel est de voyager en restant sur place.

Quelques expositions des fleurs et essences locales et des conseils pour bien entretenir son jardin (Photo Anthony Maurin).
Quelques expositions des fleurs et essences locales et des conseils pour bien entretenir son jardin (Photo Anthony Maurin).

Monochrome, polychrome... Peu d'importance en fait! Tout dépend du lieu et de l'instant, de la saison et des envies. Feuillage, fleur, écorce, là aussi peu d'importance, l'adaptation au site et à son histoire est un bonus qui est apprécié quand il est en cohésion avec le site.

Au programme de ce week-end vert, l'art du jardinier, avec la palette chromatique fleurie de ce dernier ou encore les jardins naturels. La musique, avec ses propres couleurs musicales, un cache-cache musical, un sentier des senteurs... Des spectacles avec les soeurs pétales, une demande en mariage tout terrain et la présentation champêtre de la saison du théâtre Christian Liger.

Un coin détente, lecture ou sieste sous les ardeurs solaires, abrités par les tilleuls ou dautres arbres moins odorants (Photo Anthony Maurin).
Un coin détente, lecture ou sieste sous les ardeurs solaires, abrités par les tilleuls ou d'autres arbres moins odorants les Nîmois sont "à la cale" et attendent que la journée se passe (Photo Anthony Maurin).

Côté visites, là aussi le panel était large et satisfaisait aux moindres exigences. L'histoire en couleurs révélait le passé des Jardins de la Fontaine, les plantes qui hissent haut les couleurs et la nature romantique n'étaient pas oubliées. Enfin, des lectures et une bibliothèque verte venaient satisfaire l'intérêt des plus rigoureux quand les enfants avaient droit à des jeux et des ateliers assimiler au mieux les enjeux des jardins et de leur peuplement.

Les enfants ne sont pas oubliés et la fête leur propose un atelier de jeux très appréciés (Photo Anthony Maurin).
Les enfants ne sont pas oubliés et la fête leur propose un atelier de jeux très appréciés (Photo Anthony Maurin).

Inspiré de Walt Disney qui disait "rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur", un bouquet d'ateliers de sensibilisation ludique à l'univers des jardins était présent pour apprendre aux plus petits mais aussi parfois aux plus grands, les valeurs des jardins et le rôle dans notre vie quotidienne. On y causait plantes bien sûr mais aussi insectes par exemple!

Dans ce dédale à ciel ouvert, pour ne pas se perdre dans les petites allées des Jardins... (Photo Anthony Maurin).
Dans ce dédale à ciel ouvert, pour ne pas se perdre dans les petites allées des Jardins... (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité