Faits Divers

NÎMES Tribunal : Un père accusé d’avoir « massacré » son bébé de 10 mois

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

C’est une douloureuse affaire que va juger la Cour d’Assises du Gard à partir de jeudi matin. Un père de famille âgé de 30 ans est accusé « d’avoir commis ou tenté de commettre des actes de pénétration sexuelle sur sa fillette de 10 mois ». L’accusé a d’abord nié les faits. Puis, il a déclaré à trois reprises lors d’une confrontation avec son épouse « oui, c’est moi ». Il est ensuite revenu sur ses déclarations en expliquant que cette phrase était sortie du contexte... Il affirme que s’il est passé aux aveux c’était pour permettre à son épouse de sortir de garde à vue.

Il n’empêche le 1 juillet 2013, de graves blessures ont été constatées par des médecins des urgences pédiatriques du CHU de Nîmes sur un nourrisson âgé de 10 mois. Un médecin expert qui a été mandaté par la justice pour constater « la gravité des mutilations sexuelles » a déclaré aux enquêteurs : « c’est un massacre ».

C’est dans le huis clos familial d’un petit appartement de Nîmes que le drame s’est joué le 1 juillet 2013. Il est 17h33, lorsque la maman du bébé reçoit un message de son mari lui demandant de revenir de toute urgence car « il y a un problème » avec l’enfant. La mère de famille revient en trombe chez elle. A son arrivée, elle constate des blessures au niveau des parties intimes de son enfant.

L’enquête démontrera que quelques minutes avant l’appel à son épouse, le mari était sur un site internet à visionner des films pornographiques. Le papa a affirmé aux enquêteurs qu’il est allé changer sa petite fille parce qu’elle pleurait. C’est à ce moment-là selon sa version, qu’il s’est aperçu qu’elle « avait fait caca et qu’il y avait du sang sur sa couche ». Il a évoqué durant l’instruction « des erreurs médicales » pour expliquer ce qu’avait subi sa fille.

Le verdict est attendu vendredi soir.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité