A la uneSociété

ST-MARTIN-DE-VALGALGUES L’exposition de Ladrecht sort enfin de l’ombre

Ambiance festive ce matin pour le 35e anniversaire de la victoire de Ladrecht. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Ambiance festive ce matin pour le 35e anniversaire de la victoire de Ladrecht. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Il aura fallu du temps pour que l'exposition réalisée par l'association des Amis de Ladrecht, qui évoque 200 ans d'histoire minière cévenole, soit installée sur le site de Destival, à l'entrée du Pôle mécanique. Ce samedi matin, elle a enfin été inaugurée.

Il s'agissait simplement d'installer huit panneaux au pied de la fresque de Ladrecht. Quatre ans après leur réalisation, ils ont enfin été implantés. Un beau cadeau, 35 ans après la victoire des gueules noires contre la fermeture des mines.

Les Amis de Ladrecht n'y croyaient presque plus : les subventions accordées il y a trois ans par la Région, le Département et le député Fabrice Verdier arrivaient à échéance. Et les nombreux courriers adressés au président d'Alès agglomération, Max Roustan, restaient lettre morte. "La volonté politique n'était pas au rendez-vous pour transformer ce lieu en espace éducatif, culturel et touristique", explique Francis Iffernet, président de l'association.

Finalement, quelques semaines avant la célébration de ce 35e anniversaire, l'agglomération a pris les choses en main. "Ils ont mis le paquet pour que ce soit prêt !", s'étonne encore Francis Iffernet. Ce samedi matin, sous un soleil d'été, les membres de l'association, les sympathisants et les élus communistes ont découvert ces panneaux qui retracent la vie des mineurs, l'immigration, les combats sociaux, la victoire de Ladrecht, etc. "C'est un hommage à une corporation qui a contribué au développement de notre pays", souligne le président de l'association.

Depuis 2001, après des décennies de lutte, l'exploitation charbonnière est complètement terminée. Mais l'histoire minière cévenole, elle, restera dans les mémoires grâce à des lieux comme l'aire de Ladrecht, mais aussi le musée du mineur à La Grand'Combe ou la Mine Témoin d'Alès, si celle-ci rouvre ses portes.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité