Culture

VILLENEUVE En images : Nikos Aliagas, le photographe, à découvrir au fort Saint-André

Nikos Aliagas, à côté du portrait de son père Andreas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Nikos Aliagas, à côté du portrait de son père Andreas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’animateur télé à succès, qui présentera la Chanson de l’année sur TF1 vendredi soir dans les Arènes de Nîmes, est aussi un photographe.

Et pour s’en convaincre, il suffit d’aller au fort Saint-André de Villeneuve, où dix de ses photos sont exposées jusqu’au 30 octobre par le Centre des monuments nationaux.

Des photos en noir et blanc, exposées en bâches très grand format tout au long du parcours de visite du fort, qui font la part belle à l’humain et justifient pleinement le titre de l’expo, « Corps & âmes ». On y croise des portraits, comme celui d’Andreas, le père de Nikos Aliagas, des mains, celles de Joey Starr, on part en Grèce dans un quartier athénien autrefois bourgeois mais rendu mal famé à la rencontre d’une famille de Roms ou encore à l’Île Maurice.

L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ce qui me touche, c’est l’humanité et la puissance des uns et des autres là où on ne l’attend pas » explique Nikos Aliagas, qui revendique pour influence notamment Josef Koudelka. Et le photographe, grand utilisateur des réseaux sociaux, de voir dans la photographie autre chose : « je suis fasciné par ce qui résiste, à l’heure où une image remplace l’autre, où tout va vite, qu’est-ce qui reste ? Peut-être un regard. »

L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour celui qui est connu comme animateur grand public, cette parenthèse photographique reste annexe (« je ne vend rien, je vis la photo et je la vis avec vous ») mais permet de découvrir une autre facette de l’homme : « on pense connaître le public et le public pense connaître celui qui est sur le devant de la scène, et il y a souvent un malentendu », dit-il. « Chacun de nous croit connaître Nikos, ici on découvre un homme différent de la représentation sur papier glacé que nous nous en faisons, une dimension d’artiste et une personne riche et ouverte aux autres », note pour sa part le président du Centre des monuments nationaux Philippe Bélaval.

L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition photo de Nikos Aliagas, au fort Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un président qui cherche, notamment avec cette exposition, la première de Nikos Aliagas en province, « à faire de ce lieu de patrimoine un lieu de culture reconnu et vivant. »

Et pour le fort et plus largement la ville, cette exposition a aussi permis de se trouver un ambassadeur de luxe en la personne de Nikos Aliagas : « où que je sois je parlerai de ce lieu et je le posterai. »

« Corps et âmes », exposition photographique de Nikos Aliagas, du 17 juin au 30 octobre au fort Saint-André de Villeneuve. Plein tarif 5,50 euros, réduit 4,50 euros.

Plus d’infos ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “VILLENEUVE En images : Nikos Aliagas, le photographe, à découvrir au fort Saint-André”

  1. Bonjour
    Peut être pouvez vous me dire pourquoi le vernissage de l expo de photo Nikos Aliagas fut annoncé dans la presse pour le 16 à 18 h 3
    0 alors que nous fûmes plusieurs à,venir et à trouver la porte close sans explication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité