Société

ALÈS La Mairie Prim’ labellisée « Patrimoine du 20ème siècle »

Laurent Roturier, Directeur régional de la Drac, et Max Roustan, maire d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Laurent Roturier, Directeur régional de la Drac, et Max Roustan, maire d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Pour la "modernité de sa façade" et la "qualité du volume intérieur", le bâtiment Mairie Prim' d'Alès, construit en 1972 par l'architecte nîmois Joseph Massota, vient de recevoir le label "Patrimoine du 20ème siècle". Une plaque a été dévoilée ce vendredi en présence du directeur Direction régionale des affaires culturelles Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

"L'immeuble est habillé sur deux étages de brise-soleils verticaux, tandis que le dernier niveau est en retrait du toit terrasse. L'espace central intérieur est occupé par un escalier circulaire ouvert et l'entrée est constituée d'un panneau mural en carreaux de céramique par l'artiste Pierre Saint-Paul", commente la Drac. C'est ainsi que Joseph Massota a imaginé la reconversion d'une banque en mairie annexe en 1972.

Des années plus tard, le “Label Patrimoine du XX° siècle” est créé par le Ministère de la Culture et de la Communication, en vue "d’identifier et de signaler à l’attention du public les édifices et ensembles urbains témoins matériels de l’évolution technique, économique, sociale, politique et culturelle de notre société au cours du dernier siècle".

Sur 3000 bâtiments architecturaux recensés en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, 130 ont été identifiés comme remarquables, dont la statue Némausus à Nîmes, La Grande Motte, et Mairie Prim' Alès. "Ils seront conservés comme appartenant au XXe siècle, c'est ce que les gens retiendront de cette période", assure Laurent Roturier, Directeur régional de la Drac.

Les voutes de lauditorium. EL/OG
Les voûtes de l'auditorium. EL/OG

Avec ce label, la ville d'Alès s'engage a entretenir l'immeuble sous les contraintes du code du patrimoine, et sera aidée financièrement par l'Etat. "La qualité des voûtes de l'auditorium a déjà été maintenue, il faudra continuer", insiste-t-il.

Profitant de sa visite à Alès, le représentant du ministère de la culture a annoncé à la municipalité un soutien à hauteur de 40 % pour la rénovation de la médiathèque, soit 300 000 €. D'ici la fin du mandat, la commune souhaite faire une extension de 900 m² de l'espace utilisé, valorisant une galerie aujourd'hui détériorée.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité