ActualitésPolitique

REGION Les élus de la droite et du centre réagissent au nouveau nom

region-lrmp

Occitanie sera le nom de notre Région mais, après la consultation et la décision finale, les Elus de la droite et du centre réagissent dans un communiqué de presse.

Le groupe Union des Elus de la Droite du Centre, par la voix de son Président Christophe Rivenq, dénonce un procédé coûteux et indécent. Le site a vu à peine 3% de la population participer pour une opération dont le coût est considérable 500.000 euros, soit 2,50 euros le clic!

Cette consultation est un véritable échec, alors même que c’est le premier acte politique constituant la nouvelle Région. Comment imposer à tous le choix fait par moins de 1,5 % de nos concitoyens? Cette méthode a eu en effet pour seules conséquences de diviser la majorité régionale et surtout les territoires. Cette consultation, imposée par la minorité verte-rouge de la majorité régionale, devait être, selon l’exécutif, la seule capable de faire émerger un nom rassembleur.

Or, il n’en est rien. Déterminer le nom d’une région constitue un enjeu considérable et primordial. Nommer un territoire, c’est fédérer et rassembler ses habitants, ses acteurs socio-économiques, apporter une lisibilité nationale et internationale à notre Région, lui donner une identité forte. Cette décision, qui va engager la Région, donc ses habitants, pour les prochaines décennies, sera votée en Assemblée Plénière le 24 juin 2016. Il serait très dommageable, que pour des raisons politiques interne à la majorité plurielle régionale, le nom proposé soit le fruit d’un marchandage politicien et réducteur. Face à ce véritable fiasco, les élus du groupe de l’Union des Elus la Droite et du Centre souhaitent proposer une solution de consensus, de bon sens et économe des deniers publics.

Conserver pour l’avenir le nom provisoire donné à la région fusionnée dans le cadre de la Loi NOTRe en la nommant définitivement "Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées", dont la Capitale sera Toulouse et le lieu des Assemblées Plénières Montpellier, serait une bonne solution. Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, émanation des régions d’origine et résumant parfaitement la diversité et la richesse de notre Région, n’est-il pas finalement le choix du bon sens, de la responsabilité et de la logique la plus évidente, donc la plus rassembleuse?

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “REGION Les élus de la droite et du centre réagissent au nouveau nom”

  1. « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, émanation des régions d’origine et résumant parfaitement la diversité et la richesse de notre Région, n’est-il pas finalement le choix du bon sens, de la responsabilité et de la logique la plus évidente, donc la plus rassembleuse? »

    Ben non, déjà il est urgent de se débarrasser du ridicule « Midi-Pyrénées » pondu il y a un demi-siècle à peine par je ne sais quel technocrate Parisien peu inspiré…

    Reste donc « Languedoc-Roussillon », version édulcorée de « Occitanie-Pays Catalan »… Après, « Occitanie-Pays Catalan » c’est un peu long…

    « Languedoc-Roussillon », outre le fait que c’est une copie fadasse de « Occitanie-Catalogne », ça surprendrait que du jour au lendemain ce qui était la région administrative de Montpellier soit élargit à celle de Toulouse (même si ce serait historiquement logique, le Languedoc, au départ, c’est d’abord Toulouse !)…

    Donc, le plus simple, le plus fédérateur: Occitanie. Il y a plus de 90 000 personnes qui pensent ça… En tout cas, 90 000 personnes qui acteront qu’elles ne sont pas sur la même longueur d’ondes que les élus de la droite et du centre !

  2. Entre « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées » que souhaitent les politicards de droite ou sa version courte « Languedoc-Pyrénées » souhaité secrètement par les politicards de gauche, c’est bonnet blanc et blanc bonnet : PS-LR, et même FN sans doute, tous unis contre « Occitanie » !

    même si, pour sauver la face, le PS dit qu’il prendra en considération vendredi, lors du vote, le résultat populaire en faveur de « Occitanie », on a un peu de mal à leur faire confiance sachant que, il y a quelques jours de cela, ils partageaient une position assez proche de celle de la droite.

    « Vous avez voulu OCCITANIE ? vous aurez LANGUEDOC-machin-bidule ».
    Signé : les politicards.

    C’est l’Union sacrée de la classe politicienne contre le peuple. Et ça vous étonne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité