ActualitésSociété

DANS NOS VILLAGES Tri des papiers de bureau : la Poste se recycle

Les responsables du projet à La Poste et le maire de St-Julien-les-Rosiers. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Les responsables du projet à La Poste et le maire de St-Julien-les-Rosiers. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Aujourd'hui, on estime à 60 % les papiers de bureaux non recyclés. Pour lutter contre cette perte, la Poste a lancé le service « Recy'go », auprès des collectivités et entreprises. St-Julien-les Rosiers et Chamborigaud viennent de se lancer.

« Avant, on brûlait nos papiers et on en mettait un peu en poubelle jaune. Mais il n'y avait pas de confidentialité ». Comme de nombreuses collectivités et entreprises, Serge Bord, maire de St-Julien-les-Rosiers, ne collectait jusqu'à aujourd'hui que très peu ses déchets administratifs. « Le broyage est long et les services privés sont onéreux. Et puis, on est pris dans le quotidien et on ne réfléchit pas », avoue-t-il.

Mais un autre service plus artisanal existe, destiné aux TPE-PME et institutions. Depuis 2012, La Poste propose la collecte des feuilles et enveloppes, pour un recyclage « maison » dans une entreprise d'insertion spécialisée située près de Lyon. Nouvelle attitude, filiale de La Poste, emploie 34 salariés et redistribue le papier dans des papeteries françaises.

La communauté de communes Hautes Cévennes, Chamborigaud, et bientôt Génolhac et St-Christol-lès-Alès, de nombreuses collectivités s'y mettent. De son côté, St-Julien-les-Rosiers vient de signer une convention. Depuis plusieurs semaines, pour 700 € par an, 21 boites sont installées à l'hôtel de ville et dans chaque salle de classe de l'école primaire. Tous les vendredis, elles sont ramassées par la tournée du facteur. « Nos agents sont assermentés et la confidentialité est garantie. C'est un atout majeur », martèle Saïd Zarhoune, directeur de la plate-forme de distribution du Rieu.

En 2015, 22 000 tonnes ont ainsi récupérées. Objectif 2016 : atteindre 35 000 tonnes.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité