ActualitésPolitique

GARD Primaire de la gauche : « une petite manoeuvre politicienne », pour le PCF

Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF. Photo : Thierry Allard.
Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF. Photo : Thierry Allard.

Samedi, le conseil national du Parti Socialiste a approuvé l'organisation d'une Primaire pour 2017. Solférino envisage ainsi deux scénarios, dont le premier : l'organisation d'une primaire de toute la gauche avec la participation du PCF et des Verts. L'objectif : unir la gauche pour maximiser ses chances d'accéder au second tour de la Présidentielle. Pour le secrétaire départemental du PCF et conseiller national, Vincent Bouget, cette proposition n'est qu'une : "petite manœuvre politicienne". Et au communiste d'argumenter : "il faut avoir un minimum de valeurs communes et des projets politiques proches pour participer à une primaire. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait nous rapprocher de ceux qui ont proposé la déchéance de nationalité, la loi travail…".

En cas de refus des Verts et du PCF, le PS organisera une primaire avec les partenaires de la "Belle Alliance Populaire", à savoir : PS, PRG et écologistes pro-gouvernement. "Qu'ils jouent entre eux si ça les amuse (…) Leur manège fait le lit de la droite et de l'extrême droite", conclut Vincent Bouget, qui souhaite "participer au rassemblement d'une alternative de gauche pour le progrès social, pas à un cirque politicien".

Lire aussiGARD Jean Denat (PS) : une primaire pour « rassembler » et « clarifier la politique du gouvernement »

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Primaire de la gauche : « une petite manoeuvre politicienne », pour le PCF”

  1. Il aura fallu 6 mois pour s’en rendre compte. Heureusement qu’on ne vous à pas attendu. Après on s’étonne que les gens n’aient plus confiance dans les partis politiques! Ce n’est pas l’addition d’étiquettes qui changera quelque chose au rapport de force. Il faut inventer un véritable rassemblement à partir de l’implication de chacun. C’est le sens de la proposition de candidature de Mélenchon que vous avez repoussé avec des arguments dérisoires et c’est le sens du mouvement des insoumis qui à vocation à mobiliser trés largement bien au delà des limites actuelles. Etre au second tour, oui c’est l’enjeu et nous le prenons au sérieux.

  2. Si vous pensez être un second tour vous croyez encore au pére noël. Vous aurez avec la division de la gauche le choix de voter entre marine et juppé. Mais c’est pas grave vous pourrez faire les réboussiers comme d’habitude alors que le peuple devra faire avec des conditions de travail encore plus dures, les aides et subventions en moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité