Actualités

NÎMES L’hôtel Lisita condamné pour homicide involontaire

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

La cour des appels correctionnels de Nîmes a confirmé ce matin le jugement du tribunal correctionnel de Nîmes en sanctionnant la personne morale, c'est-à-dire la société gérant l’hôtel Lisita à Nîmes, à 15 000 euros pour « homicide involontaire par imprudence ».

La cour d’appel a confirmé le jugement du tribunal correctionnel de Nîmes sur la peine infligée.

Un incendie criminel avait ravagé cet hôtel situé face aux Arènes de Nîmes une nuit de mai 2003. Un feu qui avait fait un mort et plusieurs blessés graves et qui reste 13 ans après les faits non élucidé malgré une instruction qui a duré plusieurs années.

La cour d’Appel de Nîmes estime dans son arrêt rendu aujourd’hui qu’il y a eu un défaut de formation du veilleur de nuit dans la gestion de cet évènement. Me Philippe Expert, avocat de la patronne de la société de l’hôtel Lisita regrette que « l’information judicaire n’est pas ciblée l’auteur de cet incendie dont le caractère criminel est prouvé par les expertises ».

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité