ActualitésSociété

CAMARGUE Le concours des prairies fleuries, c’est maintenant!

Un jury va départager les concurrents
Un jury va départager les concurrents (Photo DR).

Depuis 2013 ce concours est localement organisé à l’échelle de la Réserve de Biosphère de Camargue par le Parc Naturel Régional de Camargue et le Syndicat Mixte pour la protection et la gestion de la Camargue Gardoise.

L’objectif est de mettre en valeur l’élevage comme moyen optimum de gestion des milieux naturels ouverts en zones humides (non labourés et non semés). Le jury local est composé d’experts environnementaux, agronomes, apiculteurs, paysagistes. Qu’il s’agisse de prairies humides, de pelouses sèches, de pelouses de moyenne ou haute montagne, de parcours, de landes…, les parcelles des lauréats, riches en espèces, présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique. Cette biodiversité, comme la production d’un fourrage en  quantité (de foin ou d’herbe pâturée) améliore la qualité du lait, de la viande, mais aussi – grâce au développement de plantes à fleurs qui constituent les ressources alimentaires des abeilles.

Les prairies humides de Vauvert Photo Simon-Baudouin_SMCG).
Les prairies humides de Vauvert (Photo Simon-Baudouin SMCG).

Pour cette édition 2016, cinq parcelles lices. Deux parcelles à Salins de Giraud : Le Clos du Lièvre chez Charlotte Yonnet et les prairies du Domaine de la Palissade pâturées par Jean-Marie Reissi.

Mais celles qui nous intéressent au plus haut point sont les trois autres! Trois parcelles concernent le territoire de la Camargue gardoise, Les Petits Prés de Bernard Fougairolles à Beauvoisin, Le Mas de Floutier de Florent Hugon à Vauvert et les Demoiselles de Renaud Vinuesa à Le Cailar.

Le vainqueur de l’édition 2016 et les différents prix seront présentés au cours d’une cérémonie qui se déroulera à l’occasion de la fête du Parc naturel régional de Camargue à l’automne 2016. En 2015 parmi les 40 éleveurs qualifiés par les jurys locaux pour l’obtention du prix d’excellence agricole c’est un élevage de Camargue, l’indivision de Gourcuff qui a reçu le 3ème prix dans la catégorie "Pâturage".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité