A la uneActualitésEconomie

NÎMES L’UPE remet l’entreprise à sa place

(Photo Anthony Maurin).
Chefs d'entreprise et politiques s'étaient donnés rendez-vous au Mas Merlet pour la 4ème édition de "Place à l'entreprise", une initiative de l'UPE 30 (Photo Anthony Maurin).

L'Union Pour les Entreprises du Gard organisait la 4ème édition de sa grande soirée "Place à l'entreprise" au Mas Merlet. Rencontre réussie pour les 1200 chefs d'entreprise présents.

Les chiffres grossissent d'année en année... Et le succès de l'édition 2016 de cette soirée entrepreneuriale ne peut se démentir! De Perrier à EDF en passant par Audi, le Crédit Agricole, des grands clubs de sports, Adrea, ObjectifGard et bien d'autres entreprises plus ou moins grandes, tout les participants pouvaient y trouver ou y former un quelconque réseau relationnel ou économique.

(Photo Anthony Maurin).
Eric Giraudier, Président de l'UPE 30 (Photo Anthony Maurin).

"Le Gard est la porte d'entrée de la nouvelle grande Région et il nous faut trouver notre place dans ce nouveau modèle" évoquait Eric Giraudier, Président de l'UPE30. En effet, le département recèle de trésors cachés, méconnus ou pas encore polis ni lustrés. Cette soirée permettait donc une mise en lumière des forces vives du département et promettait de montrer le dynamisme, les savoir-faire et les compétences des entreprises adhérentes de l'UPE30.

Même Jean Bousquet, ancien maire de Nîmes et patron de Cacharel, était de la sauterie. Enfin presque puisqu'une video du chef d'entreprise retraité était au programme. Quand la virtuelle approbation se mue en réel adoubement. L'ancien édile nîmois validera ce genre de réunion qui facilite l'entente économique et fait avancer les relations entrepreneuriales.

(Photo Anthony Maurin).
Sous l'oeil de Jean Bousquet qui a laissé aux participants un petit message video (Photo Anthony Maurin).

Mais tous les thèmes abordés lors de cette soirée étaient bien réels. "La transition numérique est plus que jamais d'actualité car nous dématérialisons tous les mois de plus en plus. Toutes les entreprises sont touchées par ce phénomène..." poursuivait Eric Giraudier. Une soirée riche bordée par une table ronde évoquant la transition numérique, un focus sur l'énergie et une remise des trophées de l'économie gardoise. Le buffet des étaliers des Halles s'occupait tout naturellement des estomacs gourmands!

Et Eric Giraudier de s'aventurer dans une comparaison capillotractée... "Pour la réforme du travail, le gouvernement a utilisé le 49.3 et cette loi complique les choses... Ce soir, ici, nous aussi on utilise le 49.3! 49 au cube divisé par 100 et on a le chiffre de participants à la soirée!". Nous vous laissons le soin de faire le calcul de tête si vous le sentez mais, grosso modo, on arrive presque aux 1200 personnes inscrites... Un drone qui filmait depuis les airs ce beau bal démasqué sera plus à même de le définir avec exactitude!

(Photo Anthony Maurin).
Grande réussite pour cette 4ème édition (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES L’UPE remet l’entreprise à sa place”

  1. Merci à OBJECTIF GARD pour ce très bon article sur cette soirée parfaitement bien organisée à laquelle j’ai participé.Les thèmes abordés par les experts étaient tous pertinent avec un grand nombre d’exemples très probants notamment sur la transition énergétique et numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité