A la unePolitique

ALÈS Max Roustan lance une grande concertation sur l’avenir du centre ville

Max Roustan, maire d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Max Roustan, maire d'Alès. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Ce mercredi matin, la mairie d'Alès a lancé un appel à la participation citoyenne pour les Etats généraux du cœur de ville. Objectif : "Co-construire la capitale cévenole de 2035".

Locaux à louer, déficit d'offre sur certains secteurs, le centre ville d'Alès est "commercialement en souffrance". Un constat partagé par de nombreux acteurs locaux. A l'image d'Aix-en-Provence, la municipalité lance à partir de l'automne les Etats généraux du commerce, afin de "donner un nouveau souffle au cœur du territoire", souhaite le maire Max Roustan.

Le 21 septembre, une grande réunion publique présentera au Cratère un état des lieux et les détails pratiques de la concertation qui s'annonce. Par la suite, des réunions thématiques seront proposées, ainsi que des ateliers. Tous les Alésiens peuvent s'y inscrire, notamment les commerçants et associations. Des questionnaires seront également distribués directement aux passants. "Au total, des dizaines de réunions seront organisées, d'où émergeront des centaines de propositions", espère le premier magistrat. Et à Francis Cabanat, président de la CCI Alès, d'ajouter : "Toutes les villes vivent les mêmes difficultés. Je ferai venir des acteurs qui ont travaillé sur Bayonne. Sa typologie ressemble à Alès. C'est un beau challenge".

Pour clôturer cette phase, une enquête téléphonique sera menée en janvier prochain pour faire valider les idées dégagées. Les premières mesures seront intégrées dans le budget 2017. "Il faudra trouver le bon équilibre entre les souhaits des habitants, ensuite les élus feront la mise en musique. Ils seront aidés par deux cabinets d'experts", indique Max Roustan. Quid de la piétionnisation, en ligne de mire de ces Etats généraux ? "Les habitants décideront. Si c'est du 50/50, je me mouillerai à ce moment là", annonce-t-il.

S'inscrire aux réunions et/ou ateliers

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “ALÈS Max Roustan lance une grande concertation sur l’avenir du centre ville”

  1. Au risque de déplaire à ses amis promoteurs, il ferait mieux de stopper la construction de centres commerciaux dont certains en zones inondables. Là, il prend les alésiens pour des billes, des gogos.

  2. Une étude du CREDIT FONCIER DE france avait montré que c’était déconseillé d’acheter sur plan (promoteur)à ALES :
    documentaire « les Robiens de la Colère  »

    Faut voir le nombre de panneaux d’agence à LOUER pour les commerces …

    1. Après 20 ans du tandem Roustan-Rivenq la ville est une des plus pauvres de France. Par contre elle a de beaux et coûteux rond-points à défaut d’avoir de beaux jardins et des espaces verts. On bétonne en ville et on ferme des commerces par dizaines. Gouverner c’est prévoir. Parait-il…

  3. Peut être que Roustan pour son CHER dircab ville, dgs ville, dircab agglo, dgs agglo, conseiller régional, président de groupe, candidat aux législatives va nous faire ouvrir une cave à cigare, une brodeuse de chemises et un magasin porsche en centre ville afin qu’il puisse capitaliser son peu de temps dans notre ville !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité