A la uneActualités

NÎMES Un spécialiste marseillais de l’évasion s’évade du Palais de Justice

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

Un marseillais arrivé détenu au Palais de Justice de Nîmes est parvenu à s’échapper vendredi après midi des geôles après avoir menacé la procureure adjointe. L’homme avait par le passé réussi à s’évader deux autres fois de l’univers carcéral. Il est activement recherché.

C’est une affaire qui va faire beaucoup de bruit dans le microcosme judiciaire. Un marseillais de 26 ans est parvenu à s’évader du Palais de Justice de Nîmes alors qu’il était escorté ce matin lors de son arrivée par une équipe de l’ERIS, une équipe régionale d’intervention et de sécurité des prisons venue de la maison d’arrêt de Toulouse Seysses... Des spécialistes de l’administration pénitentiaire qui interviennent dans les prisons lors des mutineries et autre prise d’otages.

A 8h30, une dizaine de membres de l’Eris, armé jusqu’aux dents, ont escorté jusqu’à la salle d’audience du tribunal correctionnel de Nîmes, deux hommes qui comparaissaient pour « faux documents administratifs, recel de bien et transport d’arme ». Un des individus qui a été jugé ce matin a affirmé être « le cerveau » de l’équipe arrêté à Milhaud, le 29 septembre 2015, avec des motos volées et des armes... Les enquêteurs soupçonnent les 4 marseillais de « monter » sur un vol à main armé.

Celui qui s’est évadé dans l’après midi, pendant le délibéré est parvenu selon nos renseignements à sortir d’une cellule installée dans les sous sols du Palais de Justice de Nîmes. Encore plus surprenant, il serait parvenu à trouver le bureau de la Procureure adjointe qui a réclamé en fin de matinée, 3 ans de prison de ferme à son encontre.

« Comment cet homme a-t-il pu trouver le bureau de la représentante du Parquet », s’étonne un connaisseur des lieux ? La procureure adjointe aurait crié en reconnaissant le prévenu. L’homme a sauté d’une fenêtre du premier étage avant de s’élancer dans les rues de Nîmes.

Ce marseillais de 26 ans est connu pour de nombreux vols à main armé avec violences. Il a récemment été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 4 ans de prison ferme pour des « extorsions avec arme ». Il est par ailleurs mis en examen à Toulouse pour une « arrestation avec actes de tortures et de barbarie ».

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “NÎMES Un spécialiste marseillais de l’évasion s’évade du Palais de Justice”

  1. a l’heure actuelle , est’ce que se détenu a été retrouvé ou est’il en liberté ?? car s’il est en liberté comment se fait-il que pas d’alerte et qu’on ne sache pas a quoi il ressemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité