ActualitésSociété

GARD Tourisme : un mois de juillet en demi-teinte

(Photo d'illustration le journal des entreprises).
(Photo d'illustration le journal des entreprises).

L'été 2016 n'est pas le meilleur pour les professionnels du tourisme dans le Gard. Après un début de saison difficile, le mois de juillet reste mitigé selon l'enquête menée par l'agence de développement et de réservation touristique du département.

Si un peu plus de la moitié - 53% - des prestataires gardois interrogés se disent satisfaits, les 47% restants ne sont pas du même avis. La baisse de la fréquentation des touristes est la raison essentielle de ce mécontentement. Un professionnel sur deux estime que les vacanciers sont de moins en moins nombreux sur le territoire gardois.

Les tendances par zones géographiques sont sensiblement différentes. La destination Costières Camargue Méditerranée enregistre des résultats assez corrects avec 54% des professionnels qui accusent une activité en hausse ou stable. La zone Vignes et Garrigues révèle des résultats mitigés avec une majorité de personnes observant une baisse par rapport à l’an dernier. Concernant les Cévennes, une forte majorité de réponses sont en baisse (62 %).

Une situation qui se ressent plus ou moins dans le secteur de l'hébergement. Les hôteliers constatent en majorité un recul de fréquentation par rapport à l’an dernier. Cependant, les campings observent une hausse ou une stabilité du nombre de touristes. Par ailleurs, la centrale de réservation Gîtes de France affiche une hausse du nombre de séjours réalisés, grâce à des réservations de dernière minute.

Lorsque l'on distingue les activités par thème, on note des disparités. Le tourisme culturel affiche de très bons résultats : deux tiers des musées ou des monuments connaissent une hausse ou une stabilité de la fréquentation. C'est plutôt le tourisme de loisirs et sportif qui se porte mal, avec 67 % de prestataires en recul. Du côté des commerçants, ils affichent des résultats un peu moins optimistes qu'en été 2015. Enfin, les touristes ont boudé les restaurants, caveaux de dégustations mais aussi certains commerces de proximité.

Pour ce mois de juillet, la dépense touristique est jugée majoritairement en baisse. Les principales remarques des professionnels touristiques reposent sur le contexte général de morosité et de peur qui freine les départs en vacances ; sur les courts-séjours, très nombreux et l'augmentation de touristes itinérants ; sur les nombreuses réservations de dernière minute et sur la progression de la clientèle française de proximité.

Résultats d’un sondage réalisé auprès d’un échantillon représentatif de prestataires touristiques gardois. L’enquête de conjoncture est le fruit d’une étroite collaboration entre les partenaires suivants : Direction du Tourisme LR, CDT/ ADT de la région, CCI d’Alès, Office de tourisme de Nimes, Office de tourisme du Grau du Roi.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité