ActualitésSociété

TOROS El Pana planera sur les arènes de Saint-Laurent d’Aigouze

El Pana dans son style particulier lors de la première édition de Sentimientos Taurinos au Mas du Grand Bordes à Saint-Laurent dAigouze (Photo Anthony Maurin).
El Pana dans son style si particulier lors de la première édition de Sentimientos Taurinos au Mas du Grand Bordes à Saint-Laurent d'Aigouze (Photo Anthony Maurin).

Son coeur était gros comme celui d'un toro, son âme, belle comme un nu de Clergue et son toreo était aussi passionné que l'ouvrage d'Hemingway. Rodolfo Rodriguez "El Pana" n'est plus de ce monde mais personne n'oublie l'homme qu'il était et le maestro qu'il demeure pour l'éternité. Une grande journée lui sera dédiée le 15 octobre dans les arènes de Saint-Laurent d'Aigouze.

Le costume traditionnel et le cigare, deux symboles chers aux yeux du Pana (Photo Anthony Maurin).
Le costume traditionnel et le cigare, deux symboles chers aux yeux du Pana (Photo Anthony Maurin).

Grâce à la famille Pilès, "El Pana", torero en marge des normes conventionnelles, réalisait son rêve : toréer en France. Amateur de littérature française et de notre culture, ce Mexicain un peu à part aimait notre région. L'année dernière, il était la figure de proue de la 1ère édition de Sentimientos Taurinos, un rassemblement de toreros ayant marqué l'histoire et l'union de l'aficion avec le souvenir perpétuel de la tauromachie et de son côté humaniste.

Cette année le 15 octobre à 16h, dans les arènes de Saint-Laurent, accolées à l'église (un seul autre village au monde, mexicain bien sûr, est ainsi fait), la deuxième édition de Sentimientos Taurinos sera organisée et dédiée à la mémoire du "dernier torero romantique".

Grâce à son coeur, son style et sa gouaille, El Pana restera à jamais dans lHistoire de la tauromachie (Photo Emilio Mendez).
Grâce à son coeur, son style et sa gouaille, El Pana restera à jamais dans l'Histoire de la tauromachie (Photo Emilio Mendez).

Fidèle à sa philosophie, l’association Audaz Productions proposera une journée festive et riche en émotions, mêlant cette année les thèmes du Mexique, de la poésie et de la tauromachie. Amis et compagnons de cartel du "Brujo de Apizaco", artistes, poètes et musiciens, rendront un vibrant en hommage au Pana.

Roberto Piles, doyen des matadors de toros français, fêtera à cette occasion le 45e anniversaire de son alternative. Une grande fiesta campera est donc prévue sous une forme bien spéciale. Au programme, les novillos issus des ganaderías de Patrick Laugier et Pagès-Mailhan seront toréés par Roberto Pilés, Carlos Escolar "Frascuelo", Patrick Varin, et deux matadors de renom dont les noms vous seront communiqués très bientôt. Il faut d'ores et déjà s'attendre à du lourd!

Pecho et sentiment pour le Mexicain (Photo Anthony Maurin).
Pecho et sentiment pour le Mexicain (Photo Anthony Maurin).

Les diestros seront accompagnés pendant le spectacle par les lectures poétiques des journalistes Jacques Durand et Christophe Chay, avec un répertoire de paso dobles entièrement mexicain.

Le fantasque Rodolfo Rodriguez "El Pana" (Photo Anthony Maurin).
Le fantasque Rodolfo Rodriguez "El Pana" (Photo Anthony Maurin).

Programmation de la journée:

12h: expositions et animations culturelles dans le centre-ville de Saint-Laurent d’Aigouze. 16h: fiesta campera aux arènes de Saint-Laurent d’Aigouze et 18h: hommage festif à "El Pana" avec le partage d’un verre en l’honneur du maestro au centre de la piste avec tous les acteurs de la fiesta campera. Enfin, c'est à 18h30 que se tiendra l'apéritif qui sera suivi d’une soirée festive.

Entrée générale 20 euros, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés dans la limite des places disponibles - Places limitées sur prévente uniquement – Réservations: Office du tourisme de Saint-Laurent d'Aigouze: 04.66.88.17.00; Mairie De Saint-Laurent d’Aigouze: 04.66.88.12.77 et points de vente dans les bars, restaurants et commerces partenaires.

Durant sa vuelta avec son traditionnel quignon de pain(Photo Anthony Maurin).
Durant sa vuelta avec son traditionnel quignon de pain (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité