Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La vidéo passée au crible pour préparer la suite

Pas trop de ballon, une mise en place de jeu atypique et une longue séance vidéo au programme du premier entraînement de la trêve (Photo Anthony Maurin).
Pas trop de ballon, une mise en place de jeu atypique et une longue séance vidéo au programme du premier entraînement de la trêve (Photo Anthony Maurin).

Le Nîmes Olympique entame une période à double tranchant, la trêve internationale. Avant le match amical qui aura lieu à Vergèze (17h) ce vendredi et qui verra le Toulouse Football Club affronter les Crocos, l'heure est à l'entraînement.

Le Nîmes Olympique a le temps de prendre le temps! Encore 18ème du championnat de Ligue 2, le club n'est pas au mieux mais a montré des choses positives, inégales et confuses, mais positives. Un début de saison en berne, tristounet et sans panache, autant dire que les 6 derniers mois de la saison passée sont loin derrière!

Pourtant, si les buteurs ont du mal à se faire voir à l'exception de Renaud Ripart et de Rachid Alioui, les occasions sont aux rendez-vous. Le manque de réalisme a fait défaut à la formation Croco mais la défense a permis de nuancer ces défaillances offensives, un temps seulement.

Hélas, la défense ne peut pas toujours être à la hauteur et face à Amiens, elle s'est affalée. Alors il faut peut-être arriver à redonner un second souffle à cette équipe en perte de vitesse et peut-être d'envie et de challenge. Bernard Blaquart est un surdoué de la formation, les systèmes de jeu et l'aspect stratégique sont ses alliés. Pour l'aider dans ce travail de renouveau, le coach croco fait de plus en plus appel à la vidéo.

Chose relativement inhabituelle à la trêve pour une première séance d'entraînement, plus de 45 minutes de vidéo, ça fait beaucoup de choses à faire voir ou à comprendre... Les 3 buts encaissés face à Amiens aux Costières ont dû être passés au crible par les yeux avertis d'un Bernard Blaquart qui aura des choses à redire.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité