A la uneActualités

CLARENSAC Disparition d’Antoine : la mobilisation se poursuit ce samedi !

lacher-ballons

Antoine Zoia, 16 ans, a disparu le 1er mars dernier. A 16h, il a fait un petit achat chez le buraliste de son village de Clarensac, dans le Gard. Depuis, ses proches n’ont plus aucune nouvelle.

Les gendarmes et les autorités judiciaires ont multiplié les initiatives : organisation de battues dans les environs, lancement d’un appel à témoins ensuite élargi à l’échelle nationale, création d’une équipe spécialisée dans la recherche d’Antoine aujourd’hui composée de 8 enquêteurs…

La famille, les amis, les proches, se sont également largement mobilisés et ont su rassembler autour d’eux. Ainsi, les affichettes sur la disparition d’Antoine sont placardées non seulement dans le Gard mais aussi dans les quatre coins de France. Le Collectif Antoine tient également des stands dans de nombreuses manifestations culturelles et des partenariats se sont noués avec les groupes Carrefour, Auchan, Accor, Géant Casino, Marie Blachère, NAP, Truffault, Geodis ou Edgar et Tango acceptant d’afficher l’avis de disparition dans tous de leurs points de vente en France. Des compagnies de taxi et de transports collent également l’autocollant sur tous leurs véhicules qui circulent dans tout le pays. D’autres entreprises partenaires ont pris à leur charge le financement de 80 000 affiches, 5 banderoles, 2500 autocollants, des t-shirts…

Notons également la belle collaboration avec les membres du groupe Lucas, du prénom de cet adolescent qui a également disparu dans le Gard. Les deux groupes distribuent toujours en même temps les avis de recherche d’Antoine et de Lucas.

Ce samedi, la mobilisation se poursuit avec un lâcher de ballons organisé à l'occasion des 6 mois de la disparition d'Antoine ce samedi 3 septembre à 12h, place de la mairie à Clarensac. Une pensée pour Antoine disparu depuis le 1er mars 2016, une action symbolique, pour dire qu'on ne l'oublie pas !

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close