FootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE « Licenciement abusif » : Le neveu de Basile Boli va encaisser 180 550 euros

La pelouse du stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
La pelouse du stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ancien attaquant du Nîmes Olympique lors de la saison 2010/2011, Yannick Boli avait été licencié pour faute grave le 30 août 2011. Le garçon de 28 ans avait alors saisi le conseil de prud'hommes. Un procès dont il sort victorieux.

Encore une dépense dont la direction se serait bien passée. En pleine polémique sur l'état de la pelouse du stade des Costières, le Nîmes Olympique va devoir sortir le gros chèque pour dédommager Yannick Boli à hauteur de 180 550 euros, selon le site avosports.fr. Engagé pour deux saisons entre janvier 2010 et juin 2012, le jeune joueur d'origine franco-ivoirienne avait été licencié pour faute grave le 30 août 2011, au prétexte d'une absence injustifiée depuis le 9 juillet. Le 26 janvier 2015, le conseil de prud'hommes donnait raison à Yannick Boli et condamnait le club à rembourser 157 305 euros, faisant appel dans la foulée.

Mais la Cour d'appel de Nîmes a confirmé le jugement et alourdi la facture à 180 550 euros le 20 septembre dernier. Yannick Boli, neveu de Basile et Roger Boli, était sur la liste des transferts au moment où il passait des tests avec un club Belge. Des tests qui devait se terminer le 18 juillet 2011 mais qui avait été prolongés jusqu'au 2 août pour cause de blessure. La Cour d'appel n'a donc pas retenu la rupture de contrat pour faute grave, mais à contrario, un licenciement abusif. De plus, une diminution de salaire de 30 % avait été imposée au joueur sans aucune justification juridiquement valable.

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE « Licenciement abusif » : Le neveu de Basile Boli va encaisser 180 550 euros”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité