ActualitésSociété

VAUVERT Conseil municipal de rentrée et nouvelles règles adoptées

Le dernier COnseil municipal avant lété et le repos des élus Photo Anthony Maurin).
Après le dernier Conseil municipal avant les vacances estivales, il était temps de relancer la machine avec le premier Conseil de rentrée (Photo Archives Anthony Maurin).

Après une rentrée bousculée par l'exclusion de Christophe Pelisse de la majorité, le Conseil municipal devait statuer sur plusieurs dossiers d'importances relatives.

Le secteur fraîchement urbanisé dit du Moulin de l'Aure nécessitait des aménagements pour mieux lutter contre le risque des inondations. Pour cela, une parcelle vient d'être rachetée par la commune qui compte y faire un bassin de rétention des eaux afin que les habitants soient protégés au mieux de ces aléas. C'était sans compter que cette parcelle avait un petit problème... En effet, un bail oral était consenti depuis des années à un vauverdois qui y mettait ses chevaux de race pure. Au lieu d'entamer une procédure judiciaire longue et coûteuse, la Mairie s'est rapprochée du locataire et tous deux ont trouvé un arrangement à l'amiable (5000 euros qui serviront à mettre en pension ces chevaux désormais SPF (Sans Pré Fixe)).

Autre sujet de discorde entre majorité et opposition, la convention qui lie la municipalité à l'Association des Avocats du Diable qui loue le premier étage d'une bâtisse communale. Située à la Laune, les problèmes de potabilité de l'eau dans le quartier sont récurrents et permettent à l'association d'avoir de temps en temps quelques coups de rabots sur son loyer. Mais tout cela est bientôt de l'histoire ancienne avec des travaux qui seraient en passe de régler une bonne fois pour toute un problème qui agite les pensées et les estomacs depuis plus de 15 ans!

Les subventions aux associations plus contrôlées

Plus légère et plus consensuelle, la vente des bâches photo de la fête de la ville. Depuis 2 ans, Vauvert fait tirer des bâches grand format des photos de la fête votive. Cette année, 48 étaient fièrement affichée dans les rues de la cité camarguaise et en 2017, 24 nouvelles bâches devraient voir le jour. Comme la demande fait le marché, la Mairie vient de se décider à mettre à la vente ces quelques morceaux historiques. 24 bâches seront vendues à un prix unitaire de 100 euros (décote de 30% pour les bâches abîmées).

Enfin, comme dans toute ville qui se respecte, le tissu associatif doit être choyé. Après les 1ères Assises de la vie associative de Vauvert lancées en octobre dernier, le temps du bilan est venu. Jean Denat, maire de la ville et sa majorité, désirent accroître les relations et avoir un retour sur les actions entreprises par les associations qui reçoivent des subventions de la Mairie. Pour les demandes, un nouveau dossier type est téléchargeable sur le site Internat de la cité (ou à retirer en Mairie) et est à renvoyer avant le 5 novembre prochain. Les critères d'attribution évoluent et prendront compte le respect des obligations réglementaires, le dynamisme de la structure, les actions en faveur de la jeunesse et la participation aux activités municipales importantes telles de le Téléthon ou la journée des association... Une permanence sera mise en place à l'occasion de la fête des associations ainsi que pour la deuxième session des Assises.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité