ActualitésEconomieSociété

NÎMES BRL va faire renaître l’Ethiopie grâce au Nil Bleu

Le Nil bleu (Photo DR).
Le Nil bleu.

L’ingénierie du Groupe BRL a signé un important contrat d'études de 4,5 millions d'euros portant sur les impacts du grand barrage de la Renaissance (Grand Ethiopian Renaissance DAM), en construction par l’Ethiopie.

L'accord a été signé à Khartoum avec les ministres de l’eau du Soudan, de l’Egypte et de l’Ethiopie. Pour Damien ALARY, le président du Conseil d’administration de BRL, "Il s’agit d’une belle reconnaissance du savoir-faire du Groupe en matière d’études sociales et environnementales. Nous étions en concurrence avec de grands bureaux d’études mondiaux, mais les compétences de nos équipes en gestion concertée des ressources en eau de grands fleuves transnationaux ont été un atout décisif".

Les études confiées à BRL Ingénierie concernent les impacts sociaux et environnementaux en aval du barrage (notamment au Soudan et en Egypte). Elles comprennent une modélisation des ressources en eau du Nil Bleu et du Nil aval (modèles d’allocation de ressources, de qualité de l’eau, de transport sédimentaire…), et des études de l’impact de l’ouvrage sur l’environnement et les activités (irrigation, pêche, hydro-électricité, …). Elles fourniront au comité tripartite composé des 3 pays concernés (Ethiopie, Soudan, Egypte) différents scénarios de gestion des ressources en eau du bassin et de gestion de l’ouvrage.

Un nouvel avenir national pour l'Ethiopie et l'international pour BRL

Le grand barrage de la Renaissance, dont le coût avoisine 5 milliards de dollars, a été conçu pour devenir la plus grande centrale hydro-électrique d’Afrique et fournir à l’Ethiopie avec 6000 MW qui accompagnent son développement. Situé sur le Nil bleu, près de la frontière avec le Soudan, il pourra stocker plus de 70 milliards de m3 d’eau.

Ces études, d’un montant total de 4,5 millions d'euros vont durer 11 mois et démarrer en novembre prochain. Elles mobiliseront une trentaine d’experts. BRL Ingénierie pilote le projet et va réaliser 70% des prestations, le solde étant attribué en sous-traitance à ARTELIA, autre bureau d’études français.

Comme le souligne Jean-François Blanchet, Directeur général du Groupe et président de BRL Ingénierie, "Ce projet, qui s’inscrit dans la stratégie de développement à l’international de BRL, illustre notre capacité à apporter une contribution concrète sur l’impact environnemental et social de grands projets, barrages hydro-électriques ou parcs éoliens offshore, s’inscrivant dans une transition énergétique nécessaire face au changement climatique".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES BRL va faire renaître l’Ethiopie grâce au Nil Bleu”

  1. « NÎMES BRL va faire « renaître »!!! l’Ethiopie grâce au Nil Bleu »….Sur un projet de 5 Milliards BRL touche 4 millions en d’autre termes que dalle. Ce qui indique bien l’importance accorde a cette etude « environemmentale » qui se fait si je puisse le dire apres la construction du barrage…hehehehe…J’opterais plutot pour detournement de fonds ou du je te grattes le dos tu me gratte le mien. Cordialement M.Maurin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité