A la uneActualitésSociété

NÎMES Une Ministre au chevet de l’habitat durable

Député, conseillers généraux et municipaux entourent Emmanuelle Cosse, Ministre du logement et de l'Habitat Durable Photo Anthony Maurin).
Député, conseillers généraux et municipaux, Préfet et spécialistes de l'habitat durable entourent Emmanuelle Cosse, Ministre du logement et de l'Habitat Durable (Photo Anthony Maurin).

Emmanuelle Cosse, Ministre du logement et de l'habitat durable, était en visite au Mas de Mingue à l'invitation du député Christophe Cavard. Le Mas de Teste, exemple d'habitat durable, a été salué par la Ministre.

Grosse journée pour Nîmes et le Gard car 2 Ministres étaient présents sur le territoire pour la seule journée de vendredi. Après Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, c'était au tour d'Emmanuelle Cosse, Ministre du logement et de l'habitat durable de faire la rencontre des acteurs gardois du secteur. Les spécialistes de l'habitat partagé étaient également au rendez-vous tout comme des élus investis dans des projets d'éco-quartiers ou d'habitat participatif, des entrepreneurs en éco-construction et bien entendu les concepteurs du Mas de Teste.

Emmanuelle Cosse est allée à la rencontre des associations du Mas de Mingue (Photo Anthony Maurin).
Emmanuelle Cosse est allée à la rencontre des associations du Mas de Mingue (Photo Anthony Maurin).

Après une rencontre avec les associations du quartier au centre social Jean Paulhan, Emmanuelle Cosse et le convoi ministériel ont dû marcher jusqu'au Mas de Teste. Une petite virée sous le soleil de l'été indien nîmois qui n'a pas su déplaire à madame la Ministre. Mais revenons au choses sérieuses avec un chiffre des plus étonnants... "plus de 65% des Français sont éligibles au logement social" lâche la Ministre en grimpant la pente.

Dans un quartier sinistré et oublié par les pouvoirs publics depuis trop longtemps, l'habitat version 21ème siècle ne fait pas tache, loin de là. Parfaitement intégré à la garrigue environnante mais situé à 100 mètres du coeur du Mas de Mingue et face au Collège Jules Vallès, l'éco-quartier du Mas de Teste serait un modèle du genre.

Parfaitement inséré dans la garrigue à lest de la ville, le Mas de Teste est un modèle dhabitat durable
Parfaitement inséré dans la garrigue à l'est de la ville, le Mas de Teste est un modèle d'habitat durable (Photo Anthony Maurin).

"Je trouve que ce programme est excellent, respectueux des environs et de l'environnement, avec des petites unités qui répondent aux besoins tout en ajoutant de la qualité et un remarquable travail d'insertion. Ici, la rénovation urbaine prend tout son sens est devient indispensable!" affirme Emmanuelle Cosse.

Habitat du Gard, permet l’évolution du monde HLM depuis quelques années et est à l'origine de ce projet. 81 logements (dont 21 villas) réalisés par François Fontès, maître d'oeuvre du joli lot. Les prix des loyers? Pour les appartements, ils varient entre 289 et 581 euros selon les surfaces. Pour les villas, comptez entre 418 et 557 euros.

Le convoi a dû faire un peu dexercice pour se rendre à pied jusquau Mas de Teste à 100 bons mètres du centre Jean Paulhan (Photo Anthony Maurin).
Le convoi a dû faire un peu d'exercice pour se rendre à pied jusqu'au Mas de Teste situé à 100 bons mètres du centre social Jean Paulhan (Photo Anthony Maurin).

"L'urgence sociale ne se règle pas toujours dans la rapidité qui est parfois plus désastreuse. Il y a beaucoup de difficultés à surmonter et il faut souvent compter entre 5 et 8 ans pour que ce type de projet sorte de terre... L'enjeu est important, surtout ici, mais les collectivités doivent nous aider, l'Etat seul ne peut pas imposer ces choses alors nous avons besoin de tout le monde! Les services publics tout comme les transports sont aussi primordiaux dans ces quartiers, il faut poursuivre dans ce sens" terminera la Ministre.

Journée ministérielle à Nîmes, les forces de lordre étaient aussi discrètes que nombreuses aux rendez-vous (Photo Anthony Maurin).
Journée ministérielle à Nîmes, les forces de l'ordre étaient aussi discrètes que nombreuses aux divers rendez-vous (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES Une Ministre au chevet de l’habitat durable”

  1. L’habitat sera toujours plus durable que son poste. Valait-il la peine de se compromettre, se discréditer et renier ses idéaux pour un portefeuille si éphémère. Cavart en guide opportuniste c’est tout un symbole de la dérive de ces pseudos écologistes devenus de gros politicards…juste pour une PLACE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close